Il faut avoir du nez pour choisir un thé

Posté dans Pays : Inde par François-Xavier Delmas | Tags : , , , , , , ,

Lorsque l’on goûte un thé, on commence par le sentir

Lorsque l’on goûte du thé, on commence d’abord par le sentir. Il s’agit d’une phase très importante de la dégustation. Observer la feuille infusée puis la respirer vous donne une foule d’informations sur le thé. Cela vous permet, par exemple, de déceler assez facilement un éventuel défaut : un excès de séchage, par exemple, une oxydation peut-être trop longue dans le cas d’un thé noir, ou bien une fermentation inappropriée. Il vous permet évidemment aussi de déceler les qualités du thé, de deviner les différents parfums que vous allez peut-être retrouver dans la tasse de façon plus ou moins semblable.

C’est seulement après avoir longuement senti la feuille infusée (que l’on appelle « l’infusion », dans le jargon), que l’on va goûter à la liqueur elle-même.

Ici, à Badamtam (Darjeeling), Binod Gurung a fermé les yeux. Il a plongé son nez dans ses feuilles humides et tièdes. Il hume, analyse, le tout dans une totale concentration.

4 Commentaires de “Il faut avoir du nez pour choisir un thé”

  • Ce qui est tout a fait étonnant, c’est le nombre de thés qui sont goutés à la file pendant un séance de dégustation, comment font-ils pour ne pas s’y perdre?

  • En fait, curieusement, il presque plus facile de goûter en même temps un grand nombre de thés qui se ressemblent. On va de l’un à l’autre, on les compare; les qualités et les défauts apparaissent plus clairement que si l’on doit juger un seul thé…

  • Mais comment sait-on si un thé est meilleur qu’un autre ou si juste un thé a été mieux préparé qu’un autre… ?

  • Bonjour Fabien, c’est très simple : chaque thé sa température d’infusion et sa durée d’infusion idéales. Pour goûter un thé avec un regard professionnel il faut donc s’assurer qu’il a été préparé dans les règles de l’art.

Poster un commentaire

*

François-Xavier Delmas

Globe-trotter passionné, « FX » arpente les plantations de thés depuis 30 ans à la recherche des meilleurs crus. Pour le fondateur du Palais des Thés, voyager c’est aller à la découverte des cultures du monde. De Darjeeling à Shizuoka, de Taïwan au Triangle d’Or, il vous invite à suivre ses pérégrinations, à partager ses rencontres et ses émotions.

Articles classés par thèmes

Liens vers Palais des Thés

Voyages dans le temps