L’oxydation du thé


26 octobre 2012
L’oxydation du thé

L’oxydation constitue l’une des étapes majeures de la fabrication d’un thé noir.
Elle n’est pas très facile à photographier car elle consiste à étaler le thé sur des plaques dans une atmosphère plutôt chaude et humide, puis à attendre tout simplement que le temps passe.

Vous avez aimé cet article ?
Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez

Articles similaires

Faire suer

26 octobre 2018

Les thés noirs sont oxydés et les thés verts ne le sont pas, c’est ce qui fait leur différence. En ce qui concerne les oolong, c’est plus compliqué : ils…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

Pu erh cuits : une palette automnale

29 septembre 2017

Quel lien peut-il exister entre ces grosses toiles en piteux état et du thé ? La réponse est simple, ces couvertures cachent des feuilles de thé. Ces toiles épaisses les…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

L’oxydation du rooibos

15 février 2013

Aussitôt récoltées, les pousses du rooibos sont coupées puis arrosées d’eau. L’oxydation va alors pouvoir commencer. Cette oxydation a lieu en plein air et elle amène le rooibos à changer…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

Le thé est dans le sac

23 juillet 2010

Jolie lumière du soir, un peu chaude, sur ces sacs en grosse corde remplis de feuilles de thé fraîches. Cela se passe à Dellawa (Sri Lanka). Dans quelques minutes, ces…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.