Durant la phase d’oxydation, rien ne vaut l’expérience


11 décembre 2012
Durant la phase d’oxydation, rien ne vaut l’expérience

Durant la phase d’oxydation la feuille de thé va changer de couleur et passer du vert au brun. Cela ne concerne que les thés noirs, bien sûr.
Pour mettre fin à cette étape, rien ne vaut l’expérience. En effet, c’est à l’aspect de la feuille et à son odeur que le responsable de la manufacture va décider que le thé est suffisamment oxydé et qu’il est temps maintenant de le sécher.

Vous avez aimé cet article ?
Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez

Articles similaires

Faire suer

26 octobre 2018

Les thés noirs sont oxydés et les thés verts ne le sont pas, c’est ce qui fait leur différence. En ce qui concerne les oolong, c’est plus compliqué : ils…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

L’oxydation du rooibos

15 février 2013

Aussitôt récoltées, les pousses du rooibos sont coupées puis arrosées d’eau. L’oxydation va alors pouvoir commencer. Cette oxydation a lieu en plein air et elle amène le rooibos à changer…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

A Taïwan, une fabrique de thé noir devenue musée

11 août 2017

L’île de Taiwan est réputée pour ses thés oolongs. Ils peuvent être plus ou moins oxydés et donc développer des notes plutôt végétales, ou au contraire plutôt boisées. Mais ces…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

A Taïwan, on prend soin des thés semi-oxydés

10 septembre 2010

A Taïwan, lorsqu’il s’agit de laisser les thés semi-oxydés (wu long) flétrir dehors, on prend grand soin d’eux. En premier lieu on a investi dans un système de toile ajourée…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.