L’oxydation du rooibos

Posté dans Pays : Afrique du Sud par François-Xavier Delmas | Tags : ,

Aussitôt récoltées, les pousses du rooibos sont coupées puis arrosées d’eau. L’oxydation va alors pouvoir commencer. Cette oxydation a lieu en plein air et elle amène le rooibos à changer de couleur. Celui-ci va en effet passer du vert au brun. Lorsque l’oxydation a atteint un degré suffisant, on étale le rooibos sur le sol, en couche assez fine, afin de le faire sécher au soleil.

2 Commentaires de “L’oxydation du rooibos”

  • on l’appelle rooïbos…mais ce n’est pas un thé…..
    pourquoi parle t on de thé pour le rooïbos?
    cordialement

  • Aujourd’hui le rooibos est assez connu et on l’appelle par son nom. Auparavant il était seulement connu sous l’appellation « thé rouge ». Voilà pourquoi on voit parfois l’indication « thé » rouge. En anglais on dit rooibos tea aussi bien que rooibos.

Poster un commentaire

*

code

François-Xavier Delmas

Globe-trotter passionné, « FX » arpente les plantations de thés depuis 30 ans à la recherche des meilleurs crus. Pour le fondateur du Palais des Thés, voyager c’est aller à la découverte des cultures du monde. De Darjeeling à Shizuoka, de Taïwan au Triangle d’Or, il vous invite à suivre ses pérégrinations, à partager ses rencontres et ses émotions.

Articles classés par thèmes

Liens vers Palais des Thés

Voyages dans le temps