Bien préparer les Darjeeling de Printemps

Posté dans Pays : Inde par François-Xavier Delmas | Tags :

A celles et ceux qui vont découvrir ces jours-ci les Darjeeling de Printemps je rappelle qu’il s’agit de thés rares et fragiles qui nécessitent d’être préparés avec soin. Le temps d’infusion, par exemple, ne doit pas dépasser 3,45 minutes. Un grand cru est synonyme d’harmonie. Il convient de trouver l’équilibre entre une texture, une saveur ainsi que des notes olfactives. Pour les Darjeeling de Printemps cette harmonie correspond à une durée d’infusion comprise entre 3,30 et 3,45 minutes.

3 Commentaires de “Bien préparer les Darjeeling de Printemps”

  • A ce propos, je me demandais si vous étiez partisan du fait d’ébouillanter la théière, et d’y déposer le thé quelques instants pour s’imprégner de la vapeur qui est à l’intérieur avant d’y verser l’eau pour l’infusion ? J’ai testé, notamment avec des Darjeeling, et l’odeur que délivre le thé avant l’infusion est assez surprenante !

    • Il m’arrive de le faire pour le plaisir de sentir les arômes du thé. En effet, cette odeur est enivrante, elle me rappelle le moment du flétrissage qui suit la cueillette. Cependant j’évite de le faire dans la mesure où ces arômes, sans doute volatils, disparaissent. Or j’ai envie de les retrouver dans ma tasse.

  • Effectivement, j’ai « oublié » récemment mon Hilton de printemps une minute de trop dans ma tasse. Pas top, le résultat : trop d’amertume… Au moins, j’aurais vérifié la fragilité de ce thé de manière empirique. Ça m’apprendra !

Poster un commentaire

*

code

François-Xavier Delmas

Globe-trotter passionné, « FX » arpente les plantations de thés depuis 30 ans à la recherche des meilleurs crus. Pour le fondateur du Palais des Thés, voyager c’est aller à la découverte des cultures du monde. De Darjeeling à Shizuoka, de Taïwan au Triangle d’Or, il vous invite à suivre ses pérégrinations, à partager ses rencontres et ses émotions.

Articles classés par thèmes

Liens vers Palais des Thés

Voyages dans le temps