Dégustations de printemps


20 mars 2015
Dégustations de printemps

 

Les dégustations s’enchaînent en cette période de l’année. A partir de maintenant et durant plusieurs mois, je vais déguster plusieurs dizaines de thés chaque jour. Avec des pointes à cent ou cent cinquante thés. Mes dégustations se font à l’aveugle car il ne faut pas être influencé par la sympathie que l’on éprouve pour tel ou tel fermier. Le nom du jardin est donc caché afin que la sélection se fasse en premier lieu uniquement sur l’analyse sensorielle. Pour exprimer ma préférence, je vais faire ce geste que je partage avec de nombreux planteurs : en poussant la tasse du bout des doigts, de façon délicate, paume vers le ciel.

Vous avez aimé cet article ?
Commentez
3 commentaires sur “Dégustations de printemps
  1. 100 thés sur une journée , c’est formidable , n’y-a-t-il pas des thés de qualité à des prix raisonnables car 40 euros , cela est réservé à une élite !

    1. Cher Monsieur,

      Nous vous remercions d’avoir pris la peine de nous écrire. Le prix de ces Grands Crus de thé s’explique par leur caractère exceptionnel : ils sont issus de la première récolte de l’année, la plus prisée, et produits sur une courte période et en très petites quantités, ce qui les rend rares et éphémères.

      Pour l’anecdote, avec 100g de feuilles de thé sèches, il est possible de préparer environ 5 litres de thé, soit 8€ le litre (pour un thé à 40€ les 100g), ce qui correspond à un vin qui n’a rien d’exceptionnel…

      Si vous souhaitez tenter l’ « aventure » des Grands Crus, nous proposons un Darjeeling de printemps à 23€ les 100g, le Darjeeling Longview DJ8 FTGFOP1, qui est facile d’accès.

      Nous serons heureux de vous orienter si vous désirez davantage de conseils,

      L’équipe Palais des Thés

    2. Je rejoins l’analyse du Palais des thés.

      Comme simple client, j’ajoute qu’il faut considérer différents facteurs comme la quantité et la qualité des produits, la taille des exploitations, la main d’œuvre, et plus généralement l’offre et la demande.

      Sur un précédent post en 2014, Monsieur Delmas m’avait répondu que, pour l’Inde et la Chine, il fallait tenir compte de la demande intérieure pour des thés de qualité.

      Personnellement, j’ai commencé par des thés plus accessibles, puis j’ai abordé les grands crus en me fixant un budget. De mémoire, Le Palais des thés peut vendre en boutique par 50 grammes lorsque le prix est supérieur à 10 € les 100 grammes. Vous avez de quoi vous payez un Longview et pour la même somme un Namring par exemple. Par Internet, ce n’est pas le cas.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez

Articles similaires

Être disponible

4 novembre 2016

Déguster des dizaines de thés comme je le fais tous les jours de l’année requiert une disponibilité de l’esprit importante. On ne peut pas comparer plusieurs thés, donner un point…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

Du thé et du style

1 septembre 2017

Certes, préparer du thé consiste tout simplement à mettre en contact des feuilles de thé et de l’eau. Et de leur rencontre naît cette boisson si délicate et parfumée. On…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

Les meilleurs thés sont souvent produits de mars à mai

13 mai 2011

C’est pendant la période qui court de mars à mai que dans certaines régions sont produits les meilleurs thés. Une période intéressante, donc, pour rencontrer les fermiers ou planteurs et…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

Pour sélectionner un thé, il faut en goûter des dizaines

3 septembre 2010

Lors des dégustations professionnelles, on passe au crible un certain nombre de thés. Cela peut aller de trois ou quatre à plusieurs dizaines. Les thés que l’on goûte sont parfois…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.