Un champ de thé au Sri Lanka


16 octobre 2015
Un champ de thé au Sri Lanka

 

Les plantations du centre du Sri Lanka, à défaut de produire du bon thé, sont d’une extrême beauté. Ici, le réservoir de barrage de Maussakelle met encore davantage en valeur les étendues vert-tendre des champs de thé.

Vous avez aimé cet article ?
Commentez
4 commentaires sur “Un champ de thé au Sri Lanka
    1. ​Cher Monsieur,

      Merci pour votre commentaire. L’utilisation d’herbicides dans une plantation n’est pas évidente : il faut se promener entre les théiers et observer la terre pour avoir une idée de la manière dont on fait pousser le thé. La photo que l’on voit ici ne donne pas d’indices sur l’utilisation ou non d’herbicides. C’est justement pour cela que François-Xavier Delmas passe du temps à visiter les plantations et à rencontrer les hommes et les femmes qui fabriquent le thé. De manière générale, les pratiques diffèrent fortement d’une plantation à l’autre.

      Cordialement,

      L’équipe Palais des Thés

      1. Merci pour votre réponse ! Je ne doute pas en effet que François-Xavier Delmas trouve bon nombre d’informations sur les pratiques de culture et sur les habitudes des différentes plantations en effectuant des visites, en observant les cultures et en goûtant sur place les produits de diverses plantations … c’est un apport d’expérience irremplaçable.

        Par contre, pour ce qui est de la présente photographie et pour avoir moi-même visité des plantations, je peux vous assurer que le fait de voir autant de latérite entre les arbustes ( en particulier au deuxième plan ) est un signe qui ne trompe pas l’œil un peu avisé sur la large utilisation d’herbicides ( on la comparera par exemple avec celle postée le 13 février 2015 prise dans la plantation d’Andrew Gardner, la différence est flagrante ).

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez

Articles similaires

Une petite plantation au sud du Sri Lanka

20 septembre 2013

  D’un pays à l’autre, d’une région à l’autre, l’organisation de la production de thé varie. Parfois, je visite d’immenses plantations qui recouvrent des flancs entiers de montagne. Mais il…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.