Pour un futur harmonieux

Posté dans Pays : Népal par François-Xavier Delmas | Tags :

On peut me raconter tout ce qu’on veut, je reste convaincu que l’éducation est la clé d’une société où il fait bon vivre ensemble. La clé pour l’égalité des chances. En voyage dans les champs de thé, je ne rate jamais une occasion de visiter l’école du village, de bavarder aussi bien avec les élèves qu’avec les professeurs.

1 Commentaire de “Pour un futur harmonieux”

  • Bonjour,

    Je voudrais partager avec vous quelque chose qui me tient à cœur concernant l’éducation.
    Et si cet étiquetage systématiquement positif de l’éducation cachait une autre réalité ?

    « Eduquer » signifie « conduire vers ». Comme dans duc, aqueduc, viaduc, conducteur, etc.
    Quand j’éduque quelqu’un, je mène la danse, je veux pour lui quelque chose… dont il n’a peut-être pas envie lui-même.
    L’éducation impose, presque toujours, plutôt qu’elle ne propose.

    Quand j’éduque, que ce soit dans un schéma de séduction, en amadouant (si tu fais/étudies/es ceci ou cela, tu es gentil, ou bien maman sera contente) ou par la force (menace, prise de pouvoir physique ou mentale), l’éduqué fait l’apprentissage du renoncement à ce qu’il est et ce qu’il veut vraiment. Il se soumet à cet autre qui lui dit ce qui est bon pour lui.
    Il fait l’apprentissage de l’obéissance et de la conformation à ce qui est bien, ce qui est attendu. Ce n’est pas anodin.

    J’aime beaucoup le Népal, pour tout le temps que j’y ai passé. C’est pourquoi je poste sur ce message-ci.
    J’ai vu les écoles. Là-bas et ailleurs. C’est quand même fou, cette obligation imposée par le peuple des adultes sur le peuple des enfants.
    Je m’interroge grandement sur ce qu’elles servent, au fond. Ou plutôt, comme pour celles d’ici, je vois en elles un terrible outil de manipulation, conquête des esprits et conditionnement.

    Il y a une telle différence entre imposer, et proposer, se tenir à disposition de l’autre, humblement, en le laissant faire son chemin.

    Voici ici un lien vers un documentaire de 2010 qui s’appelle « Schooling the world – The white man’s last burden » (visionage en ligne, durée 1h) :
    http://www.filmsforaction.org/watch/schooling_the_world_2010/

    Vu la zone de tournage, les paysages et les atmosphères devraient vous plaire et résonner.

    Je vous ai entendu dans un reportage radio récemment.
    L’amour du vivant et le sens du respect de la vie, que j’ai perçu en vous, me fait penser que ça vous intéressera.

    Du fond du cœur, bon film et belle vie,

    Armelle

Poster un commentaire

*

code

François-Xavier Delmas

Globe-trotter passionné, « FX » arpente les plantations de thés depuis 30 ans à la recherche des meilleurs crus. Pour le fondateur du Palais des Thés, voyager c’est aller à la découverte des cultures du monde. De Darjeeling à Shizuoka, de Taïwan au Triangle d’Or, il vous invite à suivre ses pérégrinations, à partager ses rencontres et ses émotions.

Articles classés par thèmes

Liens vers Palais des Thés

Voyages dans le temps