A Taïwan, une fabrique de thé noir devenue musée


11 août 2017
A Taïwan, une fabrique de thé noir devenue musée

L’île de Taiwan est réputée pour ses thés oolongs. Ils peuvent être plus ou moins oxydés et donc développer des notes plutôt végétales, ou au contraire plutôt boisées. Mais ces thés que l’on nomme aussi bleu-verts ne représentent pas la totalité de la production de l’île. On trouve des thés verts à Taiwan et également des thés noirs. A propos de ces thés noirs, voici le bâtiment où ils étaient manufacturés, à l’époque de l’occupation et lorsque les Japonais caressaient l’idée de faire de Taiwan l’un des plus importants centres de production de thé noirs au monde Les Japonais ne voulaient pas faire moins que concurrencer la production britannique, située en Inde.

Vous avez aimé cet article ?
Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez

Articles similaires

Le thé des pentes du mont Kenya

12 février 2016

Le Kenya compte parmi les plus importants exportateurs de thé de la planète. Malheureusement, l’essentiel de cette production est constituée de ce que l’on appelle des thés CTC (broyés, déchiquetés,…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

Des thés de haute volée

23 septembre 2016

Au centre de l’île de Taiwan sont produits les Gao Shan Cha, ces thés de haute montagne qui ont la particularité d’être roulés en perles. Il s’agit de thés semi-oxydés,…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

La conservation du thé

4 octobre 2013

  D’un thé à l’autre, la durée optimale de conservation peut varier du tout au tout. Les thés verts du Japon et de Chine souffrent avec le temps et quelques…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.