Dégustation de Darjeeling d’automne

Une balance, un minuteur, un crachoir, une tasse pour se rincer éventuellement la bouche entre deux liqueurs, un rai de lumière, tout y est. Certes, le bâtiment ne garde aucun souvenir de son dernier rafraîchissement mais peu importe ; les thés de Namring conservent toute leur aura et je suis attendu pour une dégustation de leurs meilleurs crus d’automne.


Posté dans La dégustation professionnelle, Pays : Inde par François-Xavier Delmas | Tags : , ,

A Darjeeling, un club de planteurs abandonné

Club de planteurs de thé abandonné à Darjeeling.

La vie sociale des planteurs de thé n’est plus ce qu’elle était. Regardez à quoi ressemble aujourd’hui l’un des clubs de planteurs de Darjeeling !

Cette maison magnifique se trouve dans un état de délabrement avancée et à chaque fois que je passe devant, non loin de Namring Tea Estate, j’en ai le cœur serré. Sise sur le haut de la vallée et jouissant d’une vue magnifique son état d’abandon n’émeut malheureusement que moi.

A l’époque des Anglais, et jusqu’à il y a une vingtaine d’années, les planteurs se retrouvaient à un rythme au moins hebdomadaire et cela constituait un moment privilégié qu’ils n’auraient pas voulu manquer. Aujourd’hui, la compétition se fait plus forte et la télé, comme partout, a tué les échanges. Alors on reste chez soi.


Posté dans Lieux que j'aime à Darjeeling, Pays : Inde par François-Xavier Delmas | Tags : , ,

A Darjeeling, mon programme est perturbé

La plantation de Teesta Valley à l'extrême est de Darjeeling.

L’agitation est telle cette année à Darjeeling que j’ai dû modifier mon programme. Le mouvement pour une autonomie de la région décidera aujourd’hui de bloquer à nouveau ou non toutes les routes et faire fermer les commerces. Alors que je devais me rendre à la plantation de Balasun, du côté de Kurseong, j’ai décidé de contourner par l’est. Mon ami Abhishek Dev, planteur de Teesta Valley Tea Estate est venu me chercher tout à l’heure à l’aéroport de Bagdogra et nous avons rejoint son bungalow. Teesta Valley Tea Estate se situe à l’extrême est de Darjeeling et de là je pourrai décider demain, en fonction des évènements, si je peux rejoindre la ville de Darjeeling ou pas. Au moins, grâce à Abhishek j’ai des nouvelles fraîches de Darjeeling et de la récolte qui s’annonce. Et je pourrai également rencontrer ce soir les planteurs de Gielle, Runglee Rungliot et peut-être Namring… Ces quatre plantations, assez éloignées de la ville de Darjeeling mais qui font bien sûr partie de la prestigieuse appellation, sont parmi les plus belles de la région. Sur cette photo vous pouvez admirer la vue que j’ai ici, en fin d’après-midi, lorsque je marche en direction de Gielle Tea Estate.


Posté dans Pays : Inde par François-Xavier Delmas | Tags : , , , , , , , ,

A Namring Tea Estate : une imposante factory

Les bâtiments dans lesquels sont manufacturées les feuilles de thé possèdent des dimensions imposantes dans les pays où les Anglais ont organisé la culture du thé.

A l’étage, ou bien dans les étages comme ici à Namring Tea Estate (Inde), on s’occupe uniquement du flétrissage des feuilles. Roulage, oxydation, séchage et tri des différents grades se passent, quant à eux, au rez-de-chaussée du bâtiment.


Posté dans Pays : Inde par François-Xavier Delmas | Tags : , , , ,

Le penchant naturel du théier

Le théier se cultive sur un terrain en pente

Vendredi dernier, je vous parlais d’un judicieux système pour faciliter le travail des cueilleurs de thé sur un terrain en pente (voir l’article). Mais vous vous êtes peut-être demandé pourquoi le thé est cultivé sur des terres aussi abruptes. La raison la voici : contrairement au riz, les théiers ne supportent pas d’avoir les pieds dans l’eau et ne peuvent se développer que sur un terrain très bien drainé. Un sol en pente est idéal pour leur culture puisque l’eau de pluie ne fait que passer. Dans les plantations de plaine, il faut donc installer un système qui favorise l’écoulement d’eau pour que l’arbuste ne dépérisse pas. Autant alors profiter de l’environnement qu’offre la nature, beaucoup plus simple et moins coûteux !

Sur cette photo prise dans la plantation bien pentue de Namring Tea Estate au pied de l’Himalaya, notez la différence de couleur des théiers. Au premier plan, la récolte a déjà été faite, alors qu’au second plan, les jeunes pousses de couleur claire n’ont pas encore été cueillies.


Posté dans Le théier, Pays : Inde par François-Xavier Delmas | Tags : , , , , , , , , , ,

François-Xavier Delmas

Globe-trotter passionné, « FX » arpente les plantations de thés depuis 30 ans à la recherche des meilleurs crus. Pour le fondateur du Palais des Thés, voyager c’est aller à la découverte des cultures du monde. De Darjeeling à Shizuoka, de Taïwan au Triangle d’Or, il vous invite à suivre ses pérégrinations, à partager ses rencontres et ses émotions.

Articles classés par thèmes

Liens vers Palais des Thés

Voyages dans le temps