Les serpents aussi abondent parmi les théiers


29 novembre 2011
Les serpents aussi abondent parmi les théiers

Vous avez fait la connaissance ici même il y a quelques semaines d’une créature sinon de rêve en tout cas d’une classe admirable. Elle appartiendrait à la famille des néphiles, selon l’un, des theridiidae ou bien des nicodamidae, selon l’autre. Au vu des nombreux commentaires que vous avez laissés, j’ai décidé de vous proposer de vous familiariser aujourd’hui avec une autre créature, tout aussi élégante, qui se glissait récemment sans bruit entre les branches d’un théier, au niveau de ma taille. Les théiers ont ceci de particulier qu’ils sont plantés si proches les uns des autres afin de faciliter la récolte des feuilles que vous ne pouvez plus voir vos pieds lorsque vous décidez de vous aventurer au milieu même des champs. Vous marchez donc en regardant droit devant vous et en vous mouvant comme vous pouvez. Vous ne prenez pas garde aux différentes bestioles qui abondent sous ces climats humides.

Ici, en Assam, tandis que je me fraye un chemin en écartant de mes mains les branches des arbustes, celui qui me suit m’arrête net car il a vu tout près de mon bras gauche quelque chose de jaune qui ondule sous le feuillage. La surprise passée, je tourne la tête avec lenteur et en bougeant le moins possible pour ne pas donner à l’animal l’idée que je puisse être autre chose qu’un vulgaire tronc d’arbre et ne pas provoquer chez lui un stress inutile.

Quelques minutes plus tard, mon accompagnateur me le présente au bout de sa canne afin que je puisse tirer le portrait de ce beau serpent dont j’aimerais bien connaître le nom. Il a la beauté d’un bijou rare, la souplesse d’un collier et il brille comme l’or. Avant de nous quitter vaincu par sa timidité encore prend-t-il le temps de dessiner de tout son corps ce quelque chose qui ressemble à un cœur et qui dit tout l’amour que la nature nous offre lorsqu’on veut bien la respecter.

Vous avez aimé cet article ?
Commentez
6 commentaires sur “Les serpents aussi abondent parmi les théiers
Répondre à Serenity Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez

Articles similaires

D’étranges silhouettes dans les champs de thé japonais

22 novembre 2013

  Parce que les théiers craignent le gel, d’étranges silhouettes peuplent les champs de thé japonais. A leur extrémité et lorsqu’il tourne ses pales, un ventilateur empêche l’air glacé de…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

Toy-Train à l’arrêt pour le plaisir des touristes

2 août 2011

Le petit train de Darjeeling prend parfois la pose. Du côté de Ghoom, à la Boucle de Batasia, précisément,  il s’aménage un arrêt pour le plaisir des touristes. Il faut…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.