Birmanie

Les saveurs du thé

16 août 2019
Les saveurs du thé

Lorsque l’on déguste un aliment, on s’intéresse à son aspect, à sa couleur, bien sûr, mais une fois qu’on a porté l’aliment à sa bouche, on analyse sa saveur (son goût), sa texture, ses arômes.

Il existe cinq saveurs : sucré, salé, acide amère et une cinquième moins connue qui se nomme umami. La saveur salée n’existe pas à l’état naturel dans le thé. toutes les autres saveurs existent. Un même thé peut posséder plusieurs saveurs. De même qu’une orange est à la fois acide et sucrée, un pu erh, par exemple, peut-être à la fois sucré et umami.

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

Des ponts qui relient les hommes

6 janvier 2017
Des ponts qui relient les hommes

Pour vous exprimer mes vœux de belle année, je choisis la photo d’un pont. J’aime les ponts. J’aime les passerelles, j’aime tout ce qui enjambe les obstacles, tout ce qui relie les hommes à d’autres hommes.  Il y a des gens qui édifient des murs, il y en d’autres qui bâtissent des ponts. Il y a des gens qui s’enferment, qui se clôturent, qui se rêvent ceints de murs, il y en a d’autres qui jettent des cordes, des échelles, des câbles dans le vide, qui font fi des précipices, qui font fi des obstacles, qui font fi des difficultés de toutes sortes, qui défient. Il y a des gens qui ont peur, il y a des gens qui font confiance. Je vous souhaite une année toute en passerelles, en défis, en audace, je vous souhaite de suivre le chemin du cœur.

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

Les pieds dans l’eau

10 juillet 2015
Les pieds dans l’eau

 

La saison des vacances revient et, avec elle, pour beaucoup d’entre vous, le désir de vous mettre les pieds dans l’eau. Au Myanmar, la beauté du lac Inlé est à couper le souffle. Le bleu du ciel se noie dans les eaux du lac. A propos de pieds dans l’eau, on y vit sur pilotis et l’on cultive ses légumes sur de petites parcelles de terre qui flottent. Magique.

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

L’appel du Grand Bleu

25 juillet 2014
L’appel du Grand Bleu

Vous êtes nombreux en cette période estivale à vous mettre au vert pour quelques semaines. Au vert, je vous y invite tout au long de l’année à travers mes billets, à travers mes photos, à travers ces champs de thé qui ondulent à perte de vue. En cette saison de transhumance, je vous invite cette fois-ci au bleu plutôt qu’au vert, je vous emmène sur les rives de mon lac préféré, le lac Inlé (Myanmar), pour vous souhaiter de belles semaines de vacances !

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

Des habitudes de dégustation différentes

26 juillet 2013
Des habitudes de dégustation différentes

 

Dès qu’il s’agit de thé, d’un pays à l’autre les mœurs changent si l’on s’en réfère à sa dégustation. En Birmanie, par exemple, le thé est servi allongé d’un trait de lait concentré sucré. On peut aimer ou bien ne pas aimer cette façon de faire mais ce n’est pas la moindre des qualités du camellia sinensis que de faire preuve de tolérance et donner envie aux habitants de notre planète de l’adapter à leur propre goût.

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

Le métier de chercheur de thé

19 mars 2013
Le métier de chercheur de thé

Si je devais choisir une image pour illustrer mon métier je choisirais celle-ci. Celle d’un pont. D’une passerelle. D’un pont qui relie deux univers : celui des producteurs de thé, d’un côté, celui des amateurs de thé, de l’autre.
Pont entre Orient et Occident. Pont entre ceux qui cultivent la lenteur et ceux qui voudraient tant la retrouver. Grâce au thé, par exemple.

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

« Pourquoi buvez-vous du thé ? »

5 mars 2013
« Pourquoi buvez-vous du thé ? »

Lors d’une interview récente, une journaliste me demande pourquoi je bois du thé.
Je bois du thé pour me détendre, pour profiter d’un moment de calme, pour me créer ce moment. Je bois du thé pour être zen, pour faire une parenthèse, pour me faire du bien. Je bois du thé comme d’autres font du yoga, pour me préserver, pour me ressourcer. Et puis je bois du thé pour le plaisir de le préparer et le plaisir de l’offrir à d’autres que moi. Je bois du thé pour le bonheur de le partager.

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

Le thé, cette eau parfumée qui nous fait du bien

1 février 2013
Le thé, cette eau parfumée qui nous fait du bien

J’aime cette main qui tient une tasse de thé. Une tasse de thé toute simple. J’aime cette tasse de thé qui prolonge la main. La tasse et la main ne font qu’une, elles se connaissent l’une et l’autre, elles se sont faites l’une à l’autre. Elles s’épousent.
Le thé n’est rien d’autre que cela. Le thé n’est rien d’autre qu’une eau parfumée qui vous accompagne et qui vous fait du bien. Qui ne vous quitte pas. Un plaisir simple que l’on savoure à chaque instant.

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

Une production artisanale

29 janvier 2013
Une production artisanale

Au Myanmar (Birmanie) la production de thé reste très artisanale. On y produit du thé vert ainsi que du thé noir. Je n’ai rien trouvé d’extraordinaire à déguster à ce jour, mais je poursuis mes recherches.
Ici, dans la région de Hsipaw, principale région de production du pays, les paysans ramènent chez eux les feuilles de thé récoltées et les manufacturent devant leur maison. Voici à quoi ressemblent les rouleuses locales. Elles s’actionnent à la main.

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

Une autre manière de savourer le thé

25 janvier 2013
Une autre manière de savourer le thé

Dans certains pays, on ne se contente pas de boire le thé, on le mange.
Comme ici, en Birmanie, où l’on fait fermenter des feuilles de thé dans des tubes de bambou avant de vous les servir agrémentées d’huile de sésame. On vous présente ce plat au cours d’un repas mais il est également proposé à la fin de certaines cérémonies familiales ou bien religieuses.

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.