Tea sommelier

Tea sommelier dans l’âme

29 octobre 2021
previous arrow
next arrow
Slider

Connaître chacun des lieux de culture, savoir où le thé est fait, comment il est fait, par qui et dans quelles conditions il est fait, voici quelques-uns des engagements de Palais des Thés envers ses clients. Savoir sélectionner le thé, savoir le déguster, savoir exprimer ses sensations est essentiel, si l’on a l’ambition de délivrer le meilleur conseil qui soit, si l’on veut initier de la meilleure manière qui soit. Et faire aimer le thé, donner le goût du thé, voilà l’ambition des équipes qui travaillent à mes côtés. Des experts, des passionnés, des guides, ils sont « Tea sommeliers » dans l’âme.

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

Inventer un métier

19 février 2021
Inventer un métier

Lors d’une interview récente, un journaliste me fait remarquer que Palais des Thés a donné naissance à deux métiers, je ne l’avais jamais réalisé. Ca n’est pas banal, sans doute de créer ne serait-ce qu’un métier. Je ne sais pas si beaucoup d’entreprises ont connu cette expérience. Palais des Thés est à l’origine de deux métiers qui n’existaient pas avant lui : celui de chercheur de thé, d’une part, celui de tea sommelier, d’autre part. Deux chercheurs de thé font aujourd’hui partie de nos équipes tandis que nous recevons des demandes de la part de nombreux postulants. Quant au diplôme de tea sommelier, il a été obtenu à ce jour par vingt-six personnes qui pratiquent aujourd’hui ce beau métier qui est au thé ce que le métier de sommelier est au vin.

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

Fiers experts !

1 juin 2018
Fiers experts !

Obtenir le diplôme de Tea Sommelier ne constitue pas une mince affaire. Il faut d’abord répondre, en une heure seulement, à près de quatre-vingts questions ouvertes. Puis, cette épreuve réussie, le candidat doit préparer devant trois examinateurs une dégustation de six thés parmi vingt-deux thés différents, sans que pour aucune des feuilles déposées devant le candidat figure la moindre indication, de couleur ou d’origine. Enfin, après tirage au sort, il convient encore de préparer un matcha dans les règles, offrir un thé au kyusu, ou bien servir un pu erh selon la méthode du gong fu. Voilà en quoi consiste ce fameux examen.
Autant vous dire que celles et ceux qui ont obtenu le diplôme sont de formidables experts ! Je rencontre ici certains d’entre eux, sous l’œil de mon assistante. Bénédicte a fait infuser quelques Grands Crus qui nourrissent la conversation.

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

La journée des Tea Sommeliers

21 avril 2017
La journée des Tea Sommeliers

 

Travailler ensemble, c’est bien, se retrouver autour de moments de bonheur, c’est mieux. Hier avait lieu la journée des Tea Sommeliers, une journée que je consacre à celles et ceux qui ont obtenu le précieux diplôme. Le but de cette journée ? Passer de bons moments en relation avec le thé, la gastronomie ou avec une expérience sensorielle.

Nous avons commencé par déguster toute la sélection 2017 des Darjeeling de Printemps, que je termine tout juste, avant de rejoindre Nathaly de l’Esprit-Cuisine pour un repas mets et thés. Nous avons préparé avec Nathaly – remarquable pédagogue, joyeuse et passionnée – un onglet de bœuf de l’Aubrac, crème à l’anguille au thé Bourgeons de Yunnan Premium. Un délice, dégusté avec le thé du même nom. Il venait après un velouté d’herbes fraîches servi avec un Taiwan Si Ji Chun et précédait un succulent biscuit streusel, chocolat et sésame noir, servi avec le fameux Jukro de Corée du Sud.

Dans l’après-midi, de retour en salle de dégustation, nos Tea Sommeliers ont découvert quelques thés rares, à l’aveugle, bien sûr, avant de décider tous ensemble s’ils méritaient ou non l’appellation de Grands Crus. Parmi les curiosités dégustées, un goishicha du Japon, un thé sombre compressé du Hunan, de petites billes de thé du Sri lanka, un thé de la région de Nainital (Inde), ou encore un thé noir de Colombie !

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

Avec Manuela et Nathanaëlle, « Tea Sommelières » diplômées

28 octobre 2016
Avec Manuela et Nathanaëlle, « Tea Sommelières » diplômées

Vous me suivez ici, sur ce blog, dans mes recherches de thés et autres séances de dégustation, et je vous en remercie. Parfois, je vous parle également des associations thés et mets et je devrais aussi vous raconter les dégustations croisées que je fais avec un immense plaisir en compagnie de chefs ou bien de dégustateurs d’autres produits fins (chocolats, huile, etc.)
Mais, il est une autre mission qui m’habite et qui est celle de la transmission du savoir. Tout ce que je sais sur le thé, ce sont les fermiers et les planteurs qui me l’ont appris. Voyage après voyage, rencontre après rencontre, dégustation après dégustation. A longueur d’année. Cela fait trente ans que j’apprends et j’en sais tout juste assez pour comprendre que je n’aurais jamais le temps de faire le tour de la question – une vie ne suffit pas, et de très loin, à tout savoir du thé. Depuis le commencement de l’aventure de Palais des Thés, et assez vite à travers l’Ecole du Thé, la transmission du savoir a pris une place importante dans la raison d’être de l’entreprise. Aujourd’hui, un cap très important a été franchi, j’ai mis au point, avec l’aide de ceux de mon entourage qui sont le plus expert, un examen à la fois théorique et pratique, afin de reconnaître , valoriser, encourager, les meilleurs experts en thé. A ce jour, cinq personnes ont reçu le fameux diplôme de Tea Sommelier. Me voici avec deux d’entre elles, Nathanaëlle, responsable de boutique à Marseille et Manuela, conseillère de vente à Paris, que j’avais invitées à m’accompagner à Darjeeling. Bravo à toutes deux !

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

« Tea sommelier », le livre

14 octobre 2016
« Tea sommelier », le livre

J’en ai rêvé, il est là. Je veux parler de cet ouvrage qui sort cette semaine en librairie et que les éditions du Chêne publient. Ce projet de livre intitulé « Tea sommelier » me tient à cœur depuis longtemps. Des hôtels prestigieux situés aussi bien en Europe qu’en Amérique ou même en Asie me sollicitent depuis plusieurs années pour que je les aide à construire des associations thé et mets. Un jour, c’est un établissement de Hong Kong qui demande quel thé conviendrait le mieux avec du caviar, une autre fois, c’est un chef étoilé new yorkais qui découvre les multiples usages du thé en cuisine et déborde de questions. C’est cela qui est nouveau aujourd’hui, le thé n’est plus seulement réservé au petit-déjeuner, au brunch ou bien au tea-time, il prend désormais ses aises à table, en cuisine, ou même au bar. Le thé, on le prépare aussi à température ambiante, parfois, on le sert dans des verres à vin, parfois, ce sont tous ces usages-là que mon ami Mathias et moi détaillons ici de façon à la fois sérieuse et ludique, avec moult illustrations. Bien sûr, le théier et sa culture, les grandes familles de thé, les différentes façons de les préparer et de les déguster figurent aussi en bonne place dans ce livre, un livre à la fois pointu et joyeux, facile d’accès. Il est à la porté de tous. Notre souhait est que vous preniez autant de plaisir à le lire que nous en avons eu à l’écrire.

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.