Une cueillette au sommet

Une cueillette au sommet à la frontière sino-vietnamienne

Rejoindre les théiers sauvages à la frontière sino-viétnamienne n’est pas une mince affaire, surtout à la saison chaude. L’air suffocant et moite ralentit la marche et les sangsues qui infestent la région en profitent pour s’agripper à vous.  On marche sous un soleil de plomb. L’humidité de l’air est palpable. Mais, une fois sorti de la jungle, après trois bonnes heures d’effort, on se retrouve assez haut pour découvrir ces fameux théiers qu’on a laissé pousser comme des arbres, et jouir d’un beau spectacle, surtout si on a la chance d’arriver pile à l’heure de la cueillette… (à suivre).


Posté dans Pays : Viêt Nam par François-Xavier Delmas | Tags : , ,

Une mosaïque de cultures

Femme Dao en pleine cueillette

Dans les régions où l’on récolte le thé sur des théiers sauvages, que ce soit au sud du Yunnan (Chine), au nord du Laos ou bien comme ici, au Viêt-Nam, les villageois appartiennent essentiellement à des minorités ethniques. Ces minorités sont très diverses. Chaque minorité a ses propres coutumes, parfois sa propre langue. Se promener dans les montagnes de ces régions permet de faire l’expérience de cette mosaïque de cultures. Cette femme, occupée à récolter les feuilles de thé en haut d’un arbre, appartient à la communauté Dao… (à suivre).


Posté dans Pays : Viêt Nam par François-Xavier Delmas | Tags : , ,

L’art de la cueillette

Pour produire un thé de qualité, il faut commencer par récolter de façon fine, c’est-à-dire, prélever sur le rameau terminal, le bourgeon ainsi que les deux feuilles suivantes. Si l’on récolte davantage de feuilles, on va perdre en qualité. D’où l’importance de bien former les équipes en charge de la récolte et de valoriser leur travail.


Posté dans Pays : Sri Lanka par François-Xavier Delmas | Tags : , , ,

Des particules de couleur verte dans le thé noir

Il se trouve parfois dans le thé noir des particules de couleur verte qui ne correspondent cependant pas aux bourgeons verts-pâles qui agrémentent souvent une belle cueillette.
La présence de ces particules provient soit du fait qu’au moment du roulage des feuilles ont été un peu brisées, soit du fait que l’on passe les feuilles un peu trop grandes dans cette machine afin de leur donner un calibre inférieur. Vous noterez le sérieux de l’employée qui semble faire corps avec son engin.


Posté dans Pays : Inde par François-Xavier Delmas | Tags : , ,

Du thé vert sous un grand angle

Du thé vert sous un grand angle

Bien sûr, avec un grand angle, on tombe un peu dans la facilité et dans le spectaculaire. Ici, il allonge la bâtisse, raccourcit un peu les personnages et étale le thé bien comme il faut. Etaler les feuilles, c’est justement c’est ce qu’il convient de faire, aussitôt après la cueillette, afin d’éviter à tout prix qu’elles ne fermentent. On met en commun le contenu de chaque panier, on l’étale en fine couche comme vient de le faire cette femme à la coiffe blanche. Et, comme ici l’on veut fabriquer un thé vert (un Bai Mao Hou, « Singe Blanc Poilu », pour être précis), dans quelques minutes on va torréfier les feuilles, par brassées, dans un grand wok.


Posté dans Pays : Chine par François-Xavier Delmas | Tags : , , , , ,

François-Xavier Delmas

Globe-trotter passionné, « FX » arpente les plantations de thés depuis 30 ans à la recherche des meilleurs crus. Pour le fondateur du Palais des Thés, voyager c’est aller à la découverte des cultures du monde. De Darjeeling à Shizuoka, de Taïwan au Triangle d’Or, il vous invite à suivre ses pérégrinations, à partager ses rencontres et ses émotions.

Articles classés par thèmes

Liens vers Palais des Thés

Voyages dans le temps