Les variétés sinensis et assamica

Si vous êtes amateur de thé, vous savez sans doute qu’il existe deux grandes familles de camellia sinensis à partir desquels on peut manufacturer du thé, le camellia sinensis variété sinensis et le camellia sinensis variété assamica. Plutôt que de risquer d’y perdre son latin, voici une illustration très parlante. La grande feuille correspond au genre assamica et la feuille minuscule – d’une richesse aromatique incomparable et d’une rusticité qui permet une adaptation à des climats rigoureux – appartient au genre sinensis. Inutile de vous préciser qu’un producteur qui recherche la quantité au détriment de la qualité ne va pas hésiter longtemps entre les deux variétés.

Je remercie Laurence, responsable de la boutique Palais des Thés sise rue du Commerce, à Paris, d’avoir eu la gentillesse de prendre cette photo tandis que nous visitions ensemble un centre de recherche dans le nord de l’Inde.

(photo : Laurence Jouanno)


Posté dans Le théier par François-Xavier Delmas | Tags : , ,

Un ingénieux dispositif pour piéger les insectes

Durant les saisons chaudes et humides les feuilles du théier sont convoitées par toutes sortes d’insectes. Il devient alors nécessaire soit d’éloigner les volants, soit de les éliminer si l’on ne veut pas voir sa récolte fichue. Plutôt que d’utiliser des produits qui dégradent la qualité du thé et qui sont par ailleurs à la fois peu respectueux de la nature et d’autre part coûteux, les fermiers font preuve d’une certaine ingéniosité. Ici, près du Village des Singes (Chine), on a mis au point un dispositif, alimenté par panneau solaire, qui piège les insectes.


Posté dans Pays : Chine par François-Xavier Delmas | Tags : , ,

Le Camélia : un arbuste au feuillage coriace

Dans beaucoup de pays les femmes et les hommes qui partent cueillir les feuilles du théier enfilent une sorte de manchon taillé dans une toile légère et qui leur couvre une partie du bras.

Le Camélia s’avère être plutôt coriace comme arbuste et à la fin de la journée, sans cette protection qui se porte à même la peau ou bien par-dessus un vêtement, leurs bras seraient griffés de toute part.

Gageons que cette jeune femme originaire du Yunnan, assez coquette sous son chapeau de paille, ne me contredira pas.


Posté dans Pays : Chine par François-Xavier Delmas | Tags : , , ,

François-Xavier Delmas

Globe-trotter passionné, « FX » arpente les plantations de thés depuis 30 ans à la recherche des meilleurs crus. Pour le fondateur du Palais des Thés, voyager c’est aller à la découverte des cultures du monde. De Darjeeling à Shizuoka, de Taïwan au Triangle d’Or, il vous invite à suivre ses pérégrinations, à partager ses rencontres et ses émotions.

Articles classés par thèmes

Liens vers Palais des Thés

Voyages dans le temps