A Taïwan, on prend soin des thés semi-oxydés


10 septembre 2010
A Taïwan, on prend soin des thés semi-oxydés

A Taïwan, lorsqu’il s’agit de laisser les thés semi-oxydés (wu long) flétrir dehors, on prend grand soin d’eux. En premier lieu on a investi dans un système de toile ajourée électrique que l’on positionne ou non au-dessus des feuilles selon l’intensité lumineuse. En second lieu, on va aérer un peu le thé, le ratisser avec beaucoup de précaution pendant des heures, et ce afin que la feuille ne risque pas de s’oxyder.

ps : Adeline me rappelle à juste titre que l’on peut facilement utiliser et à tort le mot fermentation à la place du mot oxydation. Lorsque l’on parle de thés semi-fermentés pour parler d’un wu long on fait une erreur et le terme propre est semi-oxydé.

Vous avez aimé cet article ?
Commentez
2 commentaires sur “A Taïwan, on prend soin des thés semi-oxydés
  1. Bonjour Adeline, vous avez raison. Très souvent et à tort on parle de fermentation lorsqu’il s’agit en réalité d’oxydation. Pour mémoire, la différence entre les deux process consiste dans le fait que l’oxydation se pratique à l’air libre alors que la fermentation signifie absence d’oxygène. En matière de thé, seuls les Pu Er sont fermentés. Je corrige mon texte pour que ce soit plus clair. Merci à vous.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez

Articles similaires

Faire suer

26 octobre 2018

Les thés noirs sont oxydés et les thés verts ne le sont pas, c’est ce qui fait leur différence. En ce qui concerne les oolong, c’est plus compliqué : ils…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

Certains Pu Erh fermentent sous une couverture

21 décembre 2010

Voici une photo qui n’est pas d’une beauté extrême mais qui intéressera les amateurs de thé Pu Erh. Elle est assez rare dans la mesure où jusqu’à des temps récents…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

Le flétrissage des feuilles libère de délicieux parfums

10 novembre 2011

Le flétrissage des feuilles de thé peut durer plusieurs dizaines d’heures durant lesquelles les feuilles vont perdre une partie de l’eau qu’elles contiennent. Afin d’éviter tout risque d’oxydation on va…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.