Un matin à Kyoto


3 octobre 2014
Un matin à Kyoto

 

Il existe plusieurs façons de commencer une journée. On peut, aussitôt levé, s’atteler au travail et se réfugier dans l’action. On peut aussi prendre le temps de regarder la nature, de contempler un coin de notre belle planète. D’en admirer la beauté : les couleurs d’un lever de soleil, le chant d’un oiseau, l’odeur de la terre humide. Ce matin, à Kyoto, j’ai fait quelques pas sur le balcon, je me suis assis sur le petit pont qui le prolongeait et me suis longtemps réjoui de la présence de ces belles carpes.

Vous avez aimé cet article ?
Commentez
Un commentaire sur “Un matin à Kyoto
  1. Fiouf, je viens de finir de décortiquer chacun de vos articles datant du 26 janvier 2010 en un temps très réduit. Votre blog a été et est un véritable outil d’apprentissage. Je suis sur le point de rejoindre vos équipes pour contribuer à la diffusion des richesses du thé, et je suis vraiment ravie de pouvoir travailler pour votre enseigne !
    Mille mercis pour vos écrits, et à très bientôt

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez

Articles similaires

Dans les champs de thé

1 mars 2019

On peut déguster son thé dans sa cuisine, dans son salon ou encore au lit. On peut déguster son thé sur son balcon, dans son jardin, à sa table de…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

Aujourd’hui 1er mai, célébrons la nature

30 avril 2014

  Aujourd’hui, jour de fête du travail, nous allons nous contenter de regarder pousser les bourgeons. Nous allons nous promener. Admirer la nature. Admirer les nuances de vert. Puis nous…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

Puissions-nous être éclairés

13 novembre 2015

Il y a quelques jours, j’ai eu la chance de rencontrer le moine Matthieu Ricard. C’est un bonheur de l’écouter. A l’entendre, on se sent léger. On se dit que…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

Prendre de la hauteur

10 août 2018

Chacun organise ses vacances comme il le souhaite. Je consacre les miennes à prendre de la hauteur. Cela peut être au sens propre, marcher jusqu’à atteindre un sommet ou bien…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.