Une machine terrible pour le thé


30 octobre 2015
Une machine terrible pour le thé

Il m’est difficile de trouver du bon thé au Sri Lanka et voici la photo du coupable. Le procédé que l’on appelle rotorvane vise à exercer une pression très forte sur les feuilles de thé et permet de rouler trois fois plus de feuilles fraîchement flétries qu’une rouleuse traditionnelle. Le temps d’oxydation peut ensuite être réduit à quelques minutes tant la feuille a été malaxée.

Ce procédé est beaucoup utilisé dans les montagnes du centre du pays. Il est avantageux en termes de rendement mais à quoi bon puisqu’à la tasse on va acquérir de la puissance au détriment de toute subtilité aromatique.

 

Vous avez aimé cet article ?
Commentez
Un commentaire sur “Une machine terrible pour le thé
  1. Eh oui quel dommage que la méthode CTC aie tendance a prendre le dessus sur la méthode orthodoxe! Il reste toutefois d’excellent bon crus profitons-en! Un de mes préfèré le Lover’s Leap ou encore un excellent Amba Uva Hand Rolled!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez

Articles similaires

Le roulage des feuilles de thé à Darjeeling

18 avril 2014

  Lorsque vous lisez les notes de dégustations des Darjeeling, vous apprenez que la feuille peut être plus ou moins roulée, selon les lots. Voici à quoi ressemble la fameuse…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

Siroter un thé brûlant, un vrai bonheur d’hiver

17 janvier 2012

Lorsque le froid vous tombe dessus, quoi de plus agréable que de rentrer chez soi, mettre en route la bouilloire et se réchauffer les doigts quelques minutes plus tard au…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

Une tasse pour sentir, une autre pour déguster

21 septembre 2018

L’usage de la tasse à sentir offre une expérience de dégustation unique. Elle permet de se concentrer sur l’olfaction. Aussitôt remplie, la tasse à sentir est vidée dans la tasse…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

La liqueur du thé

11 décembre 2015

L’observation de la liqueur constitue l’une des premières étapes de la dégustation d’un thé. Tandis que la température de la tasse diminue lentement, on prête attention à la couleur du…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.