Fermer les yeux et réfléchir


20 novembre 2015
Fermer les yeux et réfléchir

La semaine dernière, je vous parlais du fait que l’Homme malmenait la planète. Au lieu de la contempler, il veut la posséder. Il estime qu’elle est sa propriété. Il s’acharne à en épuiser les ressources, à la polluer, à la détruire, et tant pis pour les générations suivantes. Quelques heures plus tard, en plein Paris, des hommes massacraient leurs frères.

A mon tour d’allumer une petite bougie, de fermer les yeux et de réfléchir à ce désastre humain. Et pas seulement à celui-ci. Des désastres, il s’en produit d’autres dont nous ne parlons jamais. Ils nous touchent moins car ils ont lieu loin de nous. Pourtant, ils portent tout autant atteinte à d’autres hommes, c’est-à-dire à nos frères, c’est-à-dire à nous-mêmes.

A quelqu’un qui l’interroge à propos des attentats de Paris et du tag « prayforparis », le Dalaï Lama répond qu’il ne comprend pas pourquoi nous sollicitons le divin pour résoudre des problèmes engendrés par nous-mêmes. Ça n’est pas logique, poursuit-il. C’est à l’Homme de résoudre les problèmes engendré par l’Homme.

Alors, quand commencerons-nous à faire preuve d’humanité ? De bienveillance ? De désir d’harmonie ?

Vous avez aimé cet article ?
Commentez
2 commentaires sur “Fermer les yeux et réfléchir
  1. Effectivement, ce n’est pas Dieu qui fait les guerres, se sont les hommes ! Prions afin que Dieu nous soutienne dans ces épreuves ! Apprenons à être bienveillant dans notre vie de tous les jours, en toute circonstance et continuons à croire en « nous » !

  2. Le plus souvent les hommes n’ont pas compris qu’il y a du divin en eux. Ils le cherchent toujours à l’extérieur.

    Quand ils cultiveront le divin qui est en eux nous aurons l’harmonie.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez

Articles similaires

A nous d’accepter d’être une espèce parmi d’autres

4 décembre 2015

La plupart des pays du monde sont réunis à Paris pour tenter de trouver une solution à la catastrophe écologique qui nous menace. Il faudrait d’abord rappeler que cette catastrophe,…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

Le bonheur de recevoir

20 décembre 2013

  Au Japon, lorsque vous recevez un cadeau, vous ne l’ouvrez pas. Vous n’en ressentez pas le besoin. Successivement, vous admirez l’emballage puis remerciez la personne qui vous a fait…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

Le travail manuel reste essentiel pour le thé

12 septembre 2014

  Dans la plupart des pays producteurs, les meilleurs thés sont récoltés à la main. La culture du thé de qualité nécessite donc souvent la participation d’un très grand nombre…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.