En attendant la pluie


10 mars 2017
En attendant la pluie

Je vous écris de Kolkata. Je vous écris depuis cette ville que j’aime et qui n’a pas volé son nom de Cité de la Joie. L’ancienne Calcutta est aussi la ville du thé. la plupart des plantations de Darjeeling et d’Assam ont ici un bureau et une salle de dégustation. Lorsque je ne vais pas à Darjeeling, faute de temps, deux jours passés ici m’offrent un parfait panorama de la production du moment. Je les passe à rendre visite à chacun de mes amis en charge de l’exportation du thé et à leur poser toutes les questions possible. S’ils ont reçu des échantillons de thé en provenance des montagnes nous les goûtons ensemble. Je peux ainsi vous dire que la situation n’est pas bonne à Darjeeling. Il n’a pas plu une seule goutte depuis le mois d’octobre. La température est supérieure de deux degrés à la normale mais, sans eau, les bourgeons poussent à une allure qui désespère les planteurs.
Une fois mes interviews terminés, je me promène jusqu’à la rive du fleuve et regarde passer les eaux du Gange. Le pont de Howrah constitue l’un des symboles de la capitale du Bengale-Occidental. Toutes ces petites lumières allumées, je les imagine comme autant de petites prières pour faire venir la pluie.

Vous avez aimé cet article ?
Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez

Articles similaires

Je vous emmène à Kolkata

20 mai 2020

Rien de tel pour se déconfiner en douceur que de voyager depuis son fauteuil. Je vous emmène aujourd’hui à Kolkata, ville du thé par excellence. Le soir, le long du…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

Le premier voyage de l’Ecole du Thé a eu lieu !

10 avril 2012

Carine Baudry, responsable de l’Ecole du Thé, rentre tout juste de Darjeeling. Un voyage organisé par l’Ecole, justement, afin de permettre à certains élèves de se rendre dans les plantations…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

Le gaur : un désherbant puissant

24 novembre 2017

Dans une plantation de thé, il m’arrive de tomber nez à nez avec des bestioles variées : charmantes coccinelles, ravissantes libellules, jolis papillons, araignées de toutes sortes, inoffensives pour certaines,…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

Un thé aux épices le long des routes indiennes

16 novembre 2012

Le long des routes indiennes, il existe une multitude de petites échoppes où l’on vous sert un délicieux thé aux épices. Son parfum varie selon l’humeur de celui qui le…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.