En Inde, un sud montagneux


2 février 2018
En Inde, un sud montagneux

Quand on pense au sud de l’Inde, on pense à des temples hauts en couleur, à d’anciens comptoirs actifs dans le commerce des épices, à des plages frangées de palmiers, à ces dédales de canaux sur lesquels glissent les sampans, à des jardins luxuriants… Le sud de l’Inde est moins connu pour ses massifs montagneux. Pourtant ce que l’on nomme les « ghats », c’est-à-dire littéralement les marches, culminent à plus de 2.000 mètres d’altitude. Une altitude et un climat qui plaisent aux théiers.

Vous avez aimé cet article ?
Commentez
2 commentaires sur “En Inde, un sud montagneux
    1. Bonjour, dans cette région on fabrique traditionnellement des thés noirs mais on peut aussi trouver des passionnés qui se mettent à s’essayer à la fabrication de thés blancs, de oolongs, et de thés verts, bien sûr. Bonne journée à vous

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez

Articles similaires

Le massif montagneux de Dhauladhar

23 novembre 2012

Les plantations de thés de la région de Kangra sont dominés par un très beau massif montagneux qui se nomme Dhauladhar. Il culmine à plus de 5.000 mètres et vous…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.