Du thé qui se mange


13 septembre 2019
Du thé qui se mange

Le thé ne fait pas que se boire, il se mange. Au Myanmar, par exemple, le lahpet ou lahpet thoke constitue un plat national. Il s’agit d’une salade de feuilles de thé fermentées que l’on va agrémenter de légumes, de fruits, de viande, de crevettes séchées, par exemple, ainsi que d’épices. Un vrai délice !

Vous avez aimé cet article ?
Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez

Articles similaires

Au Japon, on mange du thé vert

24 août 2010

Au Japon, il arrive que l’on mange les feuilles de thé vert. En ce cas, il s’agit de crus assez exceptionnels dont on use ainsi après que les feuilles ont…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

A Darjeeling, les momos sont l’un de mes plats préférés

5 octobre 2010

Lorsque je suis à Darjeeling les momos constituent l’un de mes plats préférés. Pour ceux qui ne sont pas familiers avec cette nourriture typique des régions himalayennes, il s’agit d’une…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

Une autre manière de savourer le thé

25 janvier 2013

Dans certains pays, on ne se contente pas de boire le thé, on le mange. Comme ici, en Birmanie, où l’on fait fermenter des feuilles de thé dans des tubes…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.