A Tumsong Tea Estate : un merveilleux bungalow


24 septembre 2010
A Tumsong Tea Estate : un merveilleux bungalow

Dans quelques jours je pars pour Darjeeling, un long voyage, des heures d’avion puis de 4×4. Mais des heures qui passent comme une lettre à la poste tant je suis heureux de retrouver ces montagnes. Une fois par an j’emmène différents responsables du Palais des Thés et cette année m’accompagneront Fabienne, responsable du Palais des Thés de Lille, Stéphanie, de Grenoble, Maud, de la rue Vieille-du-Temple, entre autres. Je vous les présenterai bientôt.

Nous séjournerons d’abord à Tumsong Tea Estate, l’une des plantations de thé certifiées « bio » de Darjeeling qui dispose d’un cottage (photo) so British ! Un bonheur que d’habiter une maison pareille, nichée au milieu des montagnes et d’un confort exquis. Surtout que Rajiv Gupta, le manager de la plantation, a l’œil sur tout : votre bien-être lui importe tant. Ensemble nous visiterons son domaine, depuis la factory jusqu’à la nursery, et sans oublier la rivière au bord de laquelle il est si bon de pique-niquer.

Les cottages comme celui-ci, très anglais, sont répandus à Darjeeling : dans chaque plantation le manager dispose d’un bâtiment assez semblable, de taille simplement inégale et de style éventuellement différent. A Tumsong, si le cœur vous en dit, vous pouvez aisément séjourner puisque contrairement à la plupart des plantations on accueille ici les touristes que le thé intéresse, pour une ou plusieurs nuits (www.chiabari.com).

Dans le cadre de l’Ecole du Thé, nous réfléchissons par ailleurs à y organiser des cours. Avis aux amateurs !

Vous avez aimé cet article ?
Commentez
4 commentaires sur “A Tumsong Tea Estate : un merveilleux bungalow
    1. Bonjour, pas simple de répondre en une ligne, en règle général ce sont les thés produits en plaine (ils correspondent à des productions industrielles) qui sont le moins susceptibles d’être bios. Les thés de qualités sont pour la plupart produits à plus haute altitude et de façon artisanale. Et soit en raison de l’altitude, soit en raison de leur caractère artisanal ils sont le plus souvent bios ou bien en conversion pour devenir bios.
      Dans le cas de Darjeeling, il n’existe aucune plantation, à l’heure actuelle, qui ne soit pas en conversion pour devenir bio, et un grand nombre d’entre elles sont de surcroît certifiées.
      Bonne dégustation !

  1. Hummm comme je les envie les chanceux…..Merci à vous François de nous faire partager ces moments magiques si instructifs et poétiques..à très bientôt peut-être !!!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez

Articles similaires

Une équipe du Palais des Thés à Darjeeling

27 octobre 2011

Une fois par an je propose à certains responsables du Palais des Thés qui ne sont encore jamais partis avec moi de faire leur balluchon et de me suivre dans…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.