Une nurserie pour les jeunes plans de thé


9 février 2010
Une nurserie pour les jeunes plans de thé

Parfois on n’a même plus besoin d’une graine pour faire un théier, c’est même le cas le plus fréquent. On opère simplement par bouturage en choisissant avec soin l’arbre-mère. On prélève une feuille de thé et quelques centimètres de la tige qui la soutient. On plante le tout dans un sachet fertile. La pousse va grandir et donner naissance à un système racinaire, jusqu’à devenir un vrai théier. L’espace couvert où grandissent ces jeunes plans de thé s’appelle une nurserie. Photo prise à Darjeeling en Inde.

Vous avez aimé cet article ?
Commentez
Un commentaire sur “Une nurserie pour les jeunes plans de thé
  1. Impressionnant ! Les boutures de Camellia n’étant pas réputées pour être des plus faciles (ou alors avec le matériel adéquat) on voit bien ici qu’il y a tout un savoir-faire derrière.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez

Articles similaires

Les champs de thé s’entretiennent aussi l’hiver

14 février 2012

Durant les mois d’hiver le thé pousse peu voire pas du tout. On va dès lors s’occuper davantage de l’entretien des champs. Du parc à bois, par exemple. Le vocable…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

Des couffins suspendus dans les plantations de thé

12 février 2010

En Inde, dans les plantations de thé, la garde des nourrissons est organisée. Les bébés sont placés dans des couffins suspendus pendant que leurs mères cueillent les feuilles de thé dans les champs….

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

Théiers insouciants à la lumière du couchant

24 mai 2011

Le mois dernier une grève a touché les plantations de thé du Népal et pendant plus de dix jours les théiers ont poussé avec beaucoup d’insouciance. Cela vous explique que…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.