Les champs de thé s’entretiennent aussi l’hiver


14 février 2012
Les champs de thé s’entretiennent aussi l’hiver

Durant les mois d’hiver le thé pousse peu voire pas du tout. On va dès lors s’occuper davantage de l’entretien des champs. Du parc à bois, par exemple. Le vocable « parc à bois » désigne un espace planté d’arbustes à partir desquels on va prélever des boutures. Chacun de ces arbustes a donc été sélectionné avec une très grande attention. Chaque théier-mère, comme ici dans le parc à bois de Namring Tea Estate (Inde), peut fournir de 50 à 300 boutures par an.

Vous avez aimé cet article ?
Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez

Articles similaires

Une nurserie pour les jeunes plans de thé

9 février 2010

Parfois on n’a même plus besoin d’une graine pour faire un théier, c’est même le cas le plus fréquent. On opère simplement par bouturage en choisissant avec soin l’arbre-mère. On…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

Les cueilleurs de thé s’aident de tiges en bambou

20 avril 2010

Lorsque l’on récolte les feuilles de thé, il faut bien prendre soin de ce que l’on prélève. Seuls le bourgeon et les deux feuilles suivantes sont synonymes de qualité. Parfois,…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

Un remonte-pente pour le thé

18 juin 2010

Le thé peut s’avérer fastidieux à transporter lorsque le terrain est en pente. Je vous en avais déjà parlé il y a quelques semaines, je vous expliquais que le cheval…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.