Au Japon, la récolte du thé est bien tardive


4 mai 2010
Au Japon, la récolte du thé est bien tardive

J’étais ces jours-ci du côté de Shizuoka, principale région productrice de thé du Japon. J’ai pris cette photo à Tawaramine, l’un des lieux de culture les plus prisés. Au-delà des rangées de théiers à la courbure harmonieuse, on aperçoit la ville de Shizuoka qui s’étale au bord du Pacifique.

Les fermiers de Tawaramine, à l’instar de ceux des autres montagnes environnantes (Asahina, Hirayama… ), n’ont pas trop à se plaindre cette année. Certes la récolte du thé est fortement retardée du fait d’un mois d’avril particulièrement froid, et les pousses montrent seulement le bout de leur nez. Mais ils échappent au désastre qui touche leurs collègues situés sur le plateau de Makinohara : à cause d’une altitude plus basse, d’un printemps précoce suivi d’un violent coup de froid, les théiers ont tout simplement gelé, si bien que la production de thé est en partie compromise pour eux.

Décidément, de Darjeeling à Shizuoka en passant par le Yunnan, l’Anhui, le Zhejiang, le Fujian, les récoltes sont bien tardives cette année.

Vous avez aimé cet article ?
Commentez
5 commentaires sur “Au Japon, la récolte du thé est bien tardive
  1. Ce panorama est magnifique. C’est très étonnant, je n’avais pas du tout cette image en tête quand je m’imaginais les plantations de thé du japon. Les montagnes plongent donc dans la mer… Est-ce que la proximité de l’océan a un effet particulier sur le thé qui pousse là? Un petit parfum de marée? A quelle hauteur est située la plantation de thé de Tawaramine? Merci pour votre réponse !

    1. Tawaramine fait en effet partie des plus jolis coins. Ici on voit les montagnes s’enfoncer dans l’eau.
      La proximité de la mer n’a pas un effet direct sur les parfums du thé. Si certains thé verts ont des notes olfactives, à l’infusion, qui peuvent être iodées, cela est plutôt dû au théier lui-même, à la qualité des sols, ainsi qu’au processus de fabrication.
      L’altitude est peu élevée ici, on ne cultive pas au-dessus de 800 mètres.

  2. Bonjour Albrecht, Pour savoir à quoi servent ces curieux poteaux, rendez-vous sur le post d’aujourd’hui ! Merci

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez

Articles similaires

Récolte du thé mécanisée au Japon

18 mai 2010

Au Japon, la récolte du thé est largement mécanisée. Dans la région de Shizuoka, sur le plateau de Makinohara, précisément, où l’on cultive différents thés Sencha, on peut tomber sur des…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

Timides pousses

16 mars 2018

A Darjeeling, les années se suivent et ne se ressemblent pas. En un peu plus de 30 ans, je n’ai jamais connu quoi que ce soit qui s’apparente à la…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.