Le monastère de Sumela


27 juillet 2010
Le monastère de Sumela

Au cas où vous auriez de la Turquie l’image d’un pays chaud, je voudrais y mettre un bémol. Si le thé se plaît sur les montagnes qui bordent la Mer Noire, c’est justement parce qu’ici, dès que l’on grimpe un peu, il fait plus frais, les nuages abondent et les précipitations également. « A Rize il pleut sans arrêt et s’il ne pleut pas c’est qu’il neige ! », ai-je souvent entendu.

Le monastère de Sumela -qui se laisse prendre en photo à qui veut bien être patient- se situe précisément dans la région du thé. Vous pouvez observer que la végétation n’est pas sans rappeler celle des Alpes. Et ces filaments de brumes me transportent dans les contreforts de l’Himalaya. Vous comprenez que le thé se plaît ici !

Vous avez aimé cet article ?
Commentez
3 commentaires sur “Le monastère de Sumela
  1. J’aime frenchement beaucoup ton blog est je sais que dans cette region du as du te plaire.

    Monastère de Sumela situé à une altitude d’environ 1200 mètres est un réve pour moi,fondé pendant l’année 386 (pendant le règne de l’empereur Theodosius I, 375 – 395) par deux prêtres athéniens – Barnabas et Sophronius.

    tout simplement un site religieux a ne pas manquer.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez

Articles similaires

A la découverte des thés birmans

11 janvier 2013

Au sud de ce beau lac Innlay si souvent dans les brumes se situe l’une des deux montagnes sur lesquelles les Birmans cultivent le thé. Autour de Pingluang, précisément, à…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

Plantation de thé dans la brume à Darjeeling

22 avril 2011

Juste avant de rejoindre la Chine et de m’intéresser à d’autres thés, j’ai passé l’essentiel de ces dernières semaines à déguster de très nombreux échantillons en provenance de Darjeeling. J’en…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.