A la découverte des thés birmans


11 janvier 2013
A la découverte des thés birmans

Au sud de ce beau lac Innlay si souvent dans les brumes se situe l’une des deux montagnes sur lesquelles les Birmans cultivent le thé. Autour de Pingluang, précisément, à une trentaine de kilomètres au sud du fameux lac.
On se trouve ici dans l’Etat des Shan et c’est cette belle région que j’ai choisie pour faire mon premier périple de l’année.
Le Myanmar change et s’ouvre au monde, il est temps de découvrir quels genres de thés on fabrique dans ce pays-là.

Vous avez aimé cet article ?
Commentez
2 commentaires sur “A la découverte des thés birmans
    1. Bonjour, oui j’ai trouvé des thés intéressants au goût, avec des parfums de crinière de cheval, de pierre, de brindilles, malheureusement à chaque fois la feuille sèche trahissait une absence de tri.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez

Articles similaires

Autant de thés que d’ethnies distinctes

23 novembre 2018

Le Triangle d’or constitue pour l’amateur de thé une région à part. Tout d’abord, le thé y est sans doute né, ça n’est pas rien. Et, de nos jours, il…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

Thés verts primeurs : la récolte a commencé

19 avril 2011

En Chine la récolte des thés verts primeurs a commencé et je m’envole aujourd’hui pour Beijing puis Huang Shan, les fameuses Montagnes Jaunes. C’est en avril qu’ont lieu les meilleures…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.