Dans le Yunnan, des théiers semi-sauvages


16 novembre 2010
Dans le Yunnan, des théiers semi-sauvages

La récolte des feuilles qui vont servir à fabriquer le Pu Er constitue une curiosité. Ici, dans l’Ouest du Yunnan, tout près de la frontière avec le Myanmar, on laisse les théiers dans un état semi-sauvage et la récolte consiste en une ballade en forêt. En effet au lieu de maintenir les théiers à hauteur de la taille, comme dans la plupart des lieux de récolte, on les laisse devenir arbres, ou bien le sont-ils depuis toujours, et on se contente de tourner autour afin de cueillir comme partout ailleurs le bourgeon et les deux feuilles suivantes.

Vous avez aimé cet article ?
Commentez
2 commentaires sur “Dans le Yunnan, des théiers semi-sauvages
  1. Bonsoir Anne, les feuilles provenant des théiers sauvages sont en effet plus prisées. Nous n’avons pas la preuve scientifique que la composition de la feuille est différente mais ce qui est sûr c’est que localement les feuilles fraîches qui ont été récoltées sur ces arbres valent plus cher.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez

Articles similaires

Cueillir le pu er, un exercice bien périlleux !

13 avril 2010

Près de Lincang, dans la province chinoise du Yunnan où l’on produit le pu er, on laisse parfois grandir les théiers jusqu’à devenir de vrais arbres. On pense en effet…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

L’art de la cueillette

2 octobre 2015

  Pour produire un thé de qualité, il faut commencer par récolter de façon fine, c’est-à-dire, prélever sur le rameau terminal, le bourgeon ainsi que les deux feuilles suivantes. Si…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

Bourgeon de thé et cueillette fine

9 mars 2010

  Revenons-en à la cueillette et au bourgeon du thé. Lorsque le caméllia atteint sa taille adulte, on va récolter ses feuilles les plus tendres. Sur cette photo vous pouvez…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

Déboisement : dans le Yunnan on a compris le danger

21 septembre 2010

La culture du thé dans le Yunnan a connu un fort développement il y a une quarantaine d’années. On s’est alors décidé à intensifier la production et à augmenter la…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.