Typique de l’ère British : le domaine de planteur


20 janvier 2012
Typique de l’ère British : le domaine de planteur

Lorsque les Anglais se sont occupés de thé ils ont créé de vastes domaines et organisé en conséquence les moyens de manufacturer des quantités importantes de feuilles. Au sein de chacun de ces domaines ils ont bâti pour le planteur une maison plus ou moins vaste que l’on nomme un bungalow. Ainsi, en Inde comme au Sri Lanka, par exemple, on trouve encore de nos jours ces bâtiments typiques de l’ère British. Il m’arrive souvent d’y résider, à l’invitation du planteur, comme ici à Amgoorie (Inde) qui, de l’avis de tous, figure parmi les plus beaux bungalows.

Vous avez aimé cet article ?
Commentez
2 commentaires sur “Typique de l’ère British : le domaine de planteur
  1. J’ai beaucoup aimé votre passage au magazine de la santé et votre présentation des différents thés que Marina dégustait avec saveur. Etant moi même grand amateur de thé, j’ai eu envie d’en savoir plus et d’en commander au Palais des thés. J’ai eu en plus l’agréable surprise de découvrir vos photos et vos commentaires. Bravo, je suis fan!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez

Articles similaires

Une apparence modeste

13 avril 2018

Au Népal, les factories sont facilement déglinguées d’apparence : bâtiment en tôle, sans aucun aménagement superflu. On déguste le thé dehors, sur des tréteaux. On est loin de Darjeeling et…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

Bungalow de planteur à Teesta Valley

4 mars 2011

Voici le genre de maison où je passe mes nuits lorsque je suis du côté de Darjeeling. Il s’agit d’une maison de planteur, typique des plantations de thé de cette…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.