Le petit train de Darjeeling sait prendre son temps


27 juin 2014
Le petit train de Darjeeling sait prendre son temps

 

Je vous avais prévenu, le petit train de Darjeeling est ici chez lui. Il évolue en parallèle de mes billets. Parfois, il traverse ma route, d’autres fois, il la longe. Il n’en fait qu’à sa guise et au rythme qui est le sien. Il sait prendre son temps. Il parcourt les quatre-vingt kilomètres qui séparent Jalpaiguri de Darjeeling en huit heures, une moyenne de dix kilomètres par heure qui ravira les adeptes de la lenteur.

Vous avez aimé cet article ?
Commentez
Un commentaire sur “Le petit train de Darjeeling sait prendre son temps
  1. Darjeeling Himalayan Railway

    A hauteur de théiers
    En terre himalayenne
    Souffle une cheminée
    Cheminant à grand-peine

    Fumant comme une tasse
    Et tirant à la ligne
    Dans un grincement passe
    Le train de Darjeeling

    Loin des wagons-sleepings
    Le train de Darjeeling

    De la taille d’un jouet
    Au milieu de la ville
    Il s’improvise un quai
    Et plus loin se faufile

    Tout gonflé de touristes
    Il offre son trav’lling
    Jouant les alpinistes
    Le train de Darjeeling

    Loin des wagons-sleepings
    Le train de Darjeeling

    Sous les pluies de printemps
    A flanc d’Himalaya
    Il mêle un sifflement
    Au chant des camélias

    La récolte déjà
    Impose son timing
    Quand passe en contrebas
    Le train de Darjeeling

    Loin des wagons-sleepings
    Le train de Darjeeling

    A vapeur ou diésel
    Au pays des orages
    Il s’en va de plus belle
    Tutoyer les nuages

    Dans les reflets cuivrés
    De ce thé de standing
    Regardez s’étirer
    Le train de Darjeeling

    Loin des wagons-sleepings
    Le train de Darjeeling

    N’ croyez pas qu’il s’enroue
    Si sa voie fait des nœuds
    Qu’on le pousse à la roue
    Et il fait de son mieux

    Quand à toute vapeur
    Dans un dernier looping
    Modèle de lenteur
    Il atteint Darjeeling

    Loin des wagons-sleepings
    Le train de Darjeeling

    Je n’ai pas voyagé
    Plus loin que ma théière
    Mais je suis passager
    De ce chemin de fer

    Et dans ce thé qui fume
    Je vois entre mes mains
    S’élever dans la brume
    Ce curieux petit train

    Philippe Thivet
    http://philippethivet.e-monsite.com/

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez

Articles similaires

Le «Toy Train» reliant Jalpaiguri à Darjeeling

26 février 2010

J’apprécie la lenteur. Je savoure toute chose qui prend son temps. Alors vous ne serez pas surpris d’apprendre que mon train préféré est l’un des plus lents au monde, peut-être…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

Un petit train familier de mon blog…

18 septembre 2012

Le petit train de Darjeeling se permet des familiarités avec mon blog. Il traverse mon récit quand bon lui semble avec une aisance qui n’appartient qu’à lui. Il n’y a…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.