Une ferme à taille humaine


6 juillet 2018
Une ferme à taille humaine

Le thé peut être produit dans un immense domaine sur lequel vivent parfois un millier d’habitants, il peut être produit dans une coopérative réunissant différents petits producteurs, il peut enfin être produit dans une simple ferme, comme ici, à Pathivara. La vie sociale diffère selon le modèle, celui de la ferme à taille humaine ayant ma préférence. Loin du cliché du planteur vivant coupé du monde dans son magnifique bungalow – héritage de l’ère anglaise -, lorsque le thé est produit dans une ferme, il arrive que les villageois viennent passer ensemble la fin de la journée. Ils s’assoient les uns à côté des autres. Et ils bavardent, bavardent, bavardent. Parfois on boit, parfois on joue de la musique, parfois on danse. La vie, tout simplement.

Vous avez aimé cet article ?
Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez

Articles similaires

Typique de l’ère British : le domaine de planteur

20 janvier 2012

Lorsque les Anglais se sont occupés de thé ils ont créé de vastes domaines et organisé en conséquence les moyens de manufacturer des quantités importantes de feuilles. Au sein de…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

Le thé, tout un savoir-faire

9 octobre 2012

Le fait de visiter souvent les régions productrices me permet de me tenir informé des changements qui ont lieu au sein des plantations. Je vous en donne un exemple :…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

Moins de plastique

22 juin 2018

Je me sens concerné par l’état de la planète, la prolifération du plastique en est un exemple. On peut imaginer les plantations de thé comme des lieux idylliques, en haut…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.