ARCHIVE DE septembre 2019

Du thé qui se mange

13 septembre 2019
Du thé qui se mange

Le thé ne fait pas que se boire, il se mange. Au Myanmar, par exemple, le lahpet ou lahpet thoke constitue un plat national. Il s’agit d’une salade de feuilles de thé fermentées que l’on va agrémenter de légumes, de fruits, de viande, de crevettes séchées, par exemple, ainsi que d’épices. Un vrai délice !

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

Premiers pas

6 septembre 2019
Premiers pas

C’est la rentrée ! Pour celles et ceux qui découvrent le thé, voici les premières choses à savoir quant à cette plante. Le thé vient du camelia sinensis, une variété de camelia. Sur cet arbuste à feuille persistante, on prélève plusieurs fois par an les jeunes pousses que l’on va ensuite transformer selon le type de thé que l’on souhaite obtenir (vert, noir, blanc, etc.). La couleur du thé provient donc non pas de l’arbuste mais du travail de la feuille après la cueillette. Par ailleurs, le théier se plaît dans les régions dont le climat est chaud et humide, il apprécie les sols acides et aime être arrosé de façon régulière tout au long de l’année. Enfin, l’altitude (on trouve du thé jusqu’à 2.500 mètres) favorise la qualité du thé au détriment du rendement.


Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.