Vive le vrac !


31 janvier 2020
Vive le vrac !

Lorsque l’on est sensible à la bonne santé de notre planète et que l’on se soucie de diminuer sa consommation d’emballages, on peut s’interroger au moment de se préparer un thé quant à l’intérêt d’utiliser une mousseline plutôt que du vrac. Certes, en avion, à l’hôtel, on est heureux de pouvoir compter sur son propre thé afin de remédier aux déconvenues éventuelles, et on s’imagine difficilement se promener dans ces lieux avec ses propres boîtes de thé. Mais à la maison ou au bureau, quoi de plus facile que de disposer d’une théière, d’un mug avec un infuseur ou encore d’une tisanière ? Le sachet-mousseline est pratique, certes. Mais n’oublions pas que le dosage du thé est facile, une pincée à trois doigts suffit pour une tasse de 10cl. Ensuite, on verse l’eau chaude. Un geste très simple. Et un, deux voire trois emballages de moins.

Vous avez aimé cet article ?
Commentez
2 commentaires sur “Vive le vrac !
  1. Vive le vrac en effet ! Je remercie vivement le Palais des thés de proposer non seulement du thé en vrac, mais mieux encore, du vrai vrac, qu’on peut ramener dans ses propres boîtes.

    Quant aux mousselines, lorsqu’on y a recours, elles sont en coton, donc compostables, contrairement aux sachets synthétiques de certains concurrents.

  2. Les sachets filtres sont une alternative écologique pour utiliser son thé vrac, et au compost se décompose sans problème, tout comme le thé vrac utilisé dans l’infuseur finit au compost également, ainsi le thé du palais des thés m’accompagne partout en thé chaud comme en thé glacé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez

Articles similaires

Après le kyusu, place au bateau à thé chinois

17 août 2012

Tandis que je quitte le Japon pour la Chine je troque donc le « kyusu » pour le bateau à thé. On verse d’abord le thé dans une première tasse assez…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

Le zhong : un moyen pratique pour évaluer un thé

21 septembre 2012

Il existe de nombreuses façons de déguster le thé. Chez soi, on peut utiliser une théière, ou bien un mug, ou encore un « kyusu », un « zhong »……

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

Siroter un thé brûlant, un vrai bonheur d’hiver

17 janvier 2012

Lorsque le froid vous tombe dessus, quoi de plus agréable que de rentrer chez soi, mettre en route la bouilloire et se réchauffer les doigts quelques minutes plus tard au…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.