Une stèle qui mérite le détour sur l’île de Kyushu


10 août 2012
Une stèle qui mérite le détour sur l’île de Kyushu

Cette stèle n’a l’air de rien mais figurez-vous que pour les amateurs de thés japonais elle mérite le détour. Il est en effet inscrit dans la pierre que c’est ici que le moine Eisai, venant de Chine et plus précisément de Long Jing, a planté les graines de théiers qu’il avait rapportées avec lui. Du reste, on aperçoit quelques plans de Camellia Sinensis sur la droite. Je suis donc en ce moment sur l’île de Kyushu, près de la ville de Saga, là où l’aventure du thé japonais a commencé.

Des stèles comme celle-là, je dois tout de même vous avouer qu’ il en existe quelques autres sur la même montagne, portant à peu de choses près la même mention.

Vous avez aimé cet article ?
Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez

Articles similaires

Les variétés sinensis et assamica

9 mars 2018

Si vous êtes amateur de thé, vous savez sans doute qu’il existe deux grandes familles de camellia sinensis à partir desquels on peut manufacturer du thé, le camellia sinensis variété…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.