Categorie : Le théier

Fort comme un Turc

Transport d'un sac de thé

Dans la plupart des régions du monde, une fois récoltées, les feuilles de thé sont transportées en tracteur. En Turquie, il arrive de voir des hommes porter à bout de bras des sacs absolument énormes. Ils les font ensuite dévaler les pentes, par dessus les théiers, jusqu’à la route.


Posté dans Le théier, Pays : Turquie par François-Xavier Delmas | Tags :

Le soin apporté aux théiers entre l’automne et le printemps

Si vous disposez d’un bout de jardin, vous savez qu’entre l’automne et le printemps et à l’écart des périodes de gel il y a toujours du travail, en termes de taille, par exemple. Dans les champs de thé aussi on va mettre cette période à profit pour examiner chaque arbre et lui dispenser les soins nécessaires. Comme pour un fruitier, on va observer la plante avant de procéder à la taille hivernale. Cette taille qui n’a pas lieu tous les ans aide à régénérer l’arbuste.


Posté dans Le théier par François-Xavier Delmas | Tags : ,

En Chine, le marché du thé a bien changé

Acheter du thé en Chine n’a plus rien à voir avec ce que c’était hier. Il y a encore à peine vingt ans, seul l’Etat était habilité à exporter le thé et chaque thé chinois entrait dans une nomenclature. Des experts-dégustateurs arpentaient le pays entier, visitaient chaque fabrique de thé, goûtaient chaque production et donnaient la référence correspondant à ce thé. Par exemple, un Grand Yunnan Impérial correspondait au grade 6112.
Les choses ont bien changées depuis. Aujourd’hui, les experts chinois ont disparus, ils se sont sans doute reconvertis dans le privé et la consommation intérieure a explosé. L’offre ne suffit plus, si bien que les prix augmentent. Et plus personne n’aurait l’idée de se souvenir de la façon dont cela fonctionnait vingt ans auparavant.


Posté dans La dégustation professionnelle, Le théier, Pays : Chine par François-Xavier Delmas | Tags : , , , , ,

Terres pentues à Darjeeling

Le camellia sinensis se plaît sur les terres pentues car il n’aime pas que de l’eau stagne au niveau de ses racines. Dans certaines régions du monde comme au Népal ou bien ici à Darjeeling, ces pentes s’avèrent assez impressionnantes. Au hasard de mes promenades il m’arrive souvent de découvrir un petit village agrippé à la pente et qui surplombe un champ de thé. Parfois on se demande comment font les cueilleuses pour récolter les feuilles dans des conditions pareilles.


Posté dans Le théier, Pays : Inde par François-Xavier Delmas | Tags : , ,

Grand ciel bleu au dessus des théiers

Il n’y a pas que dans l’hexagone que l’on jouit en ce moment d’un beau ciel bleu. Le camellia sinensis se plait sous des climats qui alternent pluies et cieux dégagés. Et avec une prédilection cependant pour les épisodes brumeux.


Posté dans Le théier par François-Xavier Delmas | Tags : ,

François-Xavier Delmas

Globe-trotter passionné, « FX » arpente les plantations de thés depuis 30 ans à la recherche des meilleurs crus. Pour le fondateur du Palais des Thés, voyager c’est aller à la découverte des cultures du monde. De Darjeeling à Shizuoka, de Taïwan au Triangle d’Or, il vous invite à suivre ses pérégrinations, à partager ses rencontres et ses émotions.

Articles classés par thèmes

Liens vers Palais des Thés

Voyages dans le temps