Calcutta : une ville très attachante


22 février 2011
Calcutta : une ville très attachante

La Cité de la Joie se trouve être aussi celle du thé. Toutes les cargaisons de thé produit en Assam comme à Darjeeling embarquent depuis le port de Kolkata (Calcutta) et les sociétés qui possèdent les plantations de thé du nord de l’Inde ont chacune leur bureau dans cette ville. Voilà pourquoi je fais souvent escale ici. Je vais de dégustation de thé en dégustation de thé.

Cette ville se trouve dans un état de délabrement absolument inouï, elle est surpeuplée, encombrée, défoncée,  étouffante, humide, d’une saleté crasse… Elle vous laisse exsangue et malgré tout  je la trouve très attachante. Je suis heureux à Kolkata.

Vous avez aimé cet article ?
Commentez
3 commentaires sur “Calcutta : une ville très attachante
  1. J’aurais pu écrire ces mots. La ville est belle (et moche aussi parfois), mais mieux que ça, elle est intéressante. Vieilles maisons magnifiques, fabuleuses librairies, les meilleurs gâteaux du monde, le thé dans les tasses en argile, les rues, les cafés… Mythique.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez

Articles similaires

Tourner le dos au danger

4 juillet 2014

  En visitant un monastère boudhiste, j’ai surpris ce moine en train de siroter un soda, tournant le dos à un stock de bouteilles de gaz. Cela m’a fait penser…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

Prêtre shivaïte près du temple de Darjeeling

31 mai 2011

Je suis parti il y a trois jours pour Kolkata et je rejoins aujourd’hui Jorhat, en Assam, une région considérée encore récemment comme dangereuse. La situation s’est nettement améliorée et,…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.