Délabré


6 novembre 2020
Délabré

Si je choisis cette photo aujourd’hui, ça n’est pas pour illustrer les difficultés dramatiques que rencontrent les hôtels du fait du Covid 19 et de l’arrêt du tourisme, mais pour le bonheur de vous emmener dans les rues de Kolkata, une ville assez délabrée, certes, mais qui ne m’en est pas moins chère. Elle s’est développée entre autre grâce au thé. Kolkata, c’est un port, et de nos jours encore les entreprises de thé y ont leur siège. On y trouve les plus importantes enchères du pays et depuis les quais de l’ancienne capitale de l’Inde sont embarquées tous les thés d’Assam, des plaines du nord et de Darjeeling.

Vous avez aimé cet article ?
Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez

Articles similaires

L’incroyable variété des thés du Fujian

30 janvier 2015

  En Chine, le Fujian compte parmi les plus importantes provinces de thé. Importante sur un plan historique car c’est à partir de ses ports que les premières cargaisons de…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

Typique de l’ère British : le domaine de planteur

20 janvier 2012

Lorsque les Anglais se sont occupés de thé ils ont créé de vastes domaines et organisé en conséquence les moyens de manufacturer des quantités importantes de feuilles. Au sein de…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

Calcutta : une ville très attachante

22 février 2011

La Cité de la Joie se trouve être aussi celle du thé. Toutes les cargaisons de thé produit en Assam comme à Darjeeling embarquent depuis le port de Kolkata (Calcutta)…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

Théiers sous toile à l’abri du soleil

25 mai 2010

Avec le beau temps qu’il fait ces jours-ci en France, on aurait tort de ne pas se protéger du soleil. Savez-vous que les théiers également nécessitent parfois d’être couverts ?…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.