La préparation du thé : une affaire de précision


25 avril 2014
La préparation du thé : une affaire de précision

 

La préparation du thé est une affaire de précision. On utilise une balance pour s’assurer du bon poids des feuilles de thé, d’une bouilloire graduée et parfois d’un thermomètre, d’un minuteur, enfin. Lorsque je suis dans une plantation de thé, j’aime prendre en photo les différents instruments de mesure que je rencontre, comme ici, au Népal.

Vous avez aimé cet article ?
Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez

Articles similaires

Dégustation de Darjeeling d’automne

27 décembre 2013

  Une balance, un minuteur, un crachoir, une tasse pour se rincer éventuellement la bouche entre deux liqueurs, un rai de lumière, tout y est. Certes, le bâtiment ne garde…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

Le cheval, aide indispensable pour transporter le thé

9 avril 2010

A Ilam (Népal), on utilise de nos jours des chevaux pour transporter les feuilles de thé. Ces deux jeunes hommes ont marché pendant deux heures pour venir jusqu’à la manufacture…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

Récolte du thé mécanisée au Japon

18 mai 2010

Au Japon, la récolte du thé est largement mécanisée. Dans la région de Shizuoka, sur le plateau de Makinohara, précisément, où l’on cultive différents thés Sencha, on peut tomber sur des…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.