Au grand air


27 mars 2020
Au grand air

Les cueilleuses de thé ont moins que d’autres à craindre du coronavirus. Elles se rendent à pied à leur travail, elles se déplacent en file indienne, elles travaillent à bonne distance l’une de l’autre et au grand air, s’il vous plaît. Malheureusement, cela ne suffit pas dans un pays de plus d’un milliard d’habitants, et voilà maintenant toute la population indienne confinée. Pourvu que ce fléau qui nous prive de leurs délicieux thés ait la bonne idée de prendre ses cliques et ses claques et de retourner là d’où il vient, sous les écailles d’un pangolin.

Vous avez aimé cet article ?
Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez

Articles similaires

A Darjeeling : l’idée d’un état séparé fait débat

22 octobre 2010

Depuis une trentaine d’années la situation politique à Darjeeling reste tendue. Si tout le monde s’accorde pour rester au sein de l’Union Indienne, une partie importante de la population souhaite…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

En Chine, le marché du thé a bien changé

24 janvier 2014

Acheter du thé en Chine n’a plus rien à voir avec ce que c’était hier. Il y a encore à peine vingt ans, seul l’Etat était habilité à exporter le…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

Mise au point

28 février 2020

Une mise au point est chose importante, ce ne sont pas les photographes qui me contrediront. On peut privilégier un premier, un second ou encore un troisième plan. Ou bien…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

Le thé en partage

7 octobre 2016

Je rentre tout juste de Darjeeling. Chaque année, j’invite des responsables de boutique à me suivre dans les plantations. Je me souviens des débuts de Palais des Thés. J’ai passé…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.