Chowrasta, le cœur de Darjeeling

Posté dans Lieux que j'aime à Darjeeling, Pays : Inde par François-Xavier Delmas | Tags : , , , , ,

Chowrasta, le cœur de Darjeeling.

La place principale de Darjeeling, son centre, son cœur se nomme Chowrasta. Il faut venir là le dimanche pour se rendre compte à quel point elle est populaire. On vient de toutes les montagnes environnantes, on fait plusieurs heures de route pour passer ici une partie de son après-midi, assis sur l’un des nombreux bancs, à siroter un chaï, le fameux thé aux épices. Pour l’œil exercé il est aisé de différencier à leur costume les femmes Sikkimaises des Népalaises, les Tibétaines des Bhoutanaises et les touristes Indiens, souvent de Kolkata, qui ont froid ici et s’enrobent la tête d’une écharpe, nœud en l’air, à la façon d’un œuf de Pâques. Quant aux gamins, on les hisse sur la selle de l’un des nombreux chevaux pour une belle promenade sur le Mall.

Il ne faisait pas bien chaud ce matin sur Chowrasta, à l’heure où les boutiques ouvrent à peine, à l’heure des premiers badauds, mains dans les poches. A l’heure où l’on a encore toute la place pour jouer quand on a un beau ballon jaune comme ça !

4 Commentaires de “Chowrasta, le cœur de Darjeeling”

  • Vie , couleurs..simplicité et joie de se retrouver …que peut bien vouloir signifier Chowrasta ?
    Quelle température fait il exactement à Darjeeling à cette période ?

    Theia

  • Comme toujours les photographies sont de toutes beautés.Votre Blog est une invitation permanente aux voyages : voyages dans l’espace,dans le Temps et au fil des infusions…

    N’hésitez pas à me contacter si des expéditions peut être dans un premier temps organisées par le Palais des Thés,prudence(!)sont envisagées car quand je relis votre article sur Darjeeling et ses maisons coloniales au milieu des jardins de thé; je m’accroche fort à mon clavier d’ordinateur!

    Merci François Xavier d’œuvrer dans le sens noble de la Recherche et le gout du Partage.(Et de la Création.)

    Et je suis touché que vous m’ayez placé dans votre liste de Blogs,c’est comme un Honneur,et comme je l’ai précisé dans mon avant dernier article « Confessions » j’ai du à un moment faire une pause avec mes feuilles pour je l’espère revenir de manière plus structurée…à suivre…
    Je n’ai plus guère le choix : je dois être à la hauteur réellement/Merci de m’avoir mis cette délicieuse Pression!

    Petite question concernant les Darjeeling de cette année les first flush : quel crus vous a particulièrement marqué cette année étant plutôt adepte des cultivars av2 Clonal par le coté pâtissier et moelleux de la chose, même si certains Chinese Cultivar peuvent donner d’excellentes liqueurs ; plus délicat à infuser.Les jardins de Goppaldhara m’ont toujours apporté beaucoup de plaisir comme une note poivrée spécifique…

    Amicalement .

    . PHILIPPE .

    ps Canon est – il toujours votre Ami de travail et pardonnez mon indiscrétion mais je suis légèrement accroc à la Photographie,quel boitier utilisez vous en ce moment?
    Ah Curiosi – Thé quand tu nous tient!

    merci

  • Pour Théia : Chowrasta forme une sorte de carrefour et son nom signifie simplement « 4 routes ».

  • Pour Philippe : cela me fait plaisir si je peux vous donner du coeur à l’ouvrage. Entre blogueurs on peut comprendre cela aisément, ces phases enthousiastes ponctuées de doutes.
    J’utilise un EOS 20D et je crois bien que si certaines de mes photos sont belles c’est grâce à lui.
    A propos des Darjeeling cela a été très difficile cette année, notamment en raison de la sècheresse. La saison a été très courte. En ce qui concerne mes préférences : NorthTukvar, Singbulli, Balasun… Bien sûr j’aime les théiers AV2 mais il existe d’autres clonals : P312 ou T78 qui donnent aussi des notes intéressantes… Sans parler des théiers « Chine ». Ce qui est merveilleux avec les Darjeeling de printemps c’est qu’il faut tout recommencer chaque année !
    Merci de vos mots gentils et théophilement vôtre !

Poster un commentaire

*

François-Xavier Delmas

Globe-trotter passionné, « FX » arpente les plantations de thés depuis 30 ans à la recherche des meilleurs crus. Pour le fondateur du Palais des Thés, voyager c’est aller à la découverte des cultures du monde. De Darjeeling à Shizuoka, de Taïwan au Triangle d’Or, il vous invite à suivre ses pérégrinations, à partager ses rencontres et ses émotions.

Articles classés par thèmes

Liens vers Palais des Thés

Voyages dans le temps