Le zhong : deux manières de bien l’utiliser

Il existe en Chine plusieurs manières d’utiliser le zhong. Ce récipient – que l’on nomme  aussi  gaiwan – peut être utilisé comme une tasse dans laquelle le thé infuse, et que l’on va porter ensuite directement à ses lèvres. En ce cas, on maintient le couvercle sur la tasse mais légèrement entrouvert et, de cette façon, le thé s’écoule à travers l’interstice.

On peut également utiliser le zhong comme une théière de gong-fu et y préparer plusieurs infusions successives, de courte durée. Après chacune d’elle, comme on le voit ici, l’officiante verse dans le pot de réserve jusqu’à la dernière goutte et va ensuite, à l’aide de ce même pot, remplir les minuscules tasses des convives.

Chacun pourra alors déguster un thé aux arômes particulièrement concentrés, et observer la modification de la texture et des parfums de la liqueur, infusion après infusion.


Posté dans Pays : Chine par François-Xavier Delmas | Tags : , , ,

Les cueilleuses aussi sortent leur parapluie !

Avec le temps que nous avons eu en France durant ce mois de juin nous n’avons pas souvent craint l’insolation. Il n’en est pas de même partout. A Darjeeling, par exemple, en cette saison, lorsque les cueilleuses sortent leur parapluie c’est plus souvent pour se protéger du soleil que de la pluie. Elles ont le bon goût de préférer les couleurs vives et variées si bien que rien ne ressemble autant à ce paysage qu’une tasse de Darjeeling elle-même. Ses notes florales, fleuries et végétales vous réjouissent le palais.


Posté dans Pays : Inde par François-Xavier Delmas | Tags : ,

Le travail de la feuille de thé en Chine

Le travail de la feuille de thé s’effectue ici, près de Hangzhou (Chine), à même les parois brûlantes du wok. On chauffe la feuille avant de lui donner la forme désirée, puis de la sécher. Le geste doit être particulièrement rapide et précis d’autant que nombreux sont les fermiers qui préfèrent travailler à main nue.


Posté dans Pays : Chine par François-Xavier Delmas | Tags : , ,

L’histoire du poète chinois Lu Yu

C’est au poète chinois  Lu Yu que l’on doit le tout premier ouvrage sur le thé.  Le Cha Jing ou « Classique du thé ». Il date du VIIIème siècle. Dans ce livre, Lu Yu traite de la nature du thé mais surtout il codifie son mode de préparation et de dégustation. La statue de ce fou de thé se trouve à deux pas de l’excellent musée du thé de Long Jing (Chine)


Posté dans Pays : Chine par François-Xavier Delmas | Tags : , , ,

Dilli Baskota, un passionné de thé au Népal

Je termine tout juste ma sélection annuelle de thés de printemps en provenance du Népal. Ils seront disponibles dans quelques jours, le temps de les acheminer par avion. Cette année ce sont les plantations de Guranse et de Kuwapani qui ont produits les meilleurs lots. Ils sont remarquables et si vous n’y avez jamais goûté, dépêchez-vous ! Ils valent le détour.

D’autres jardins ont fait de gros progrès et je viens de réserver deux lots correspondants : l’un en provenance de Everest Tea Estate et l’autre issu de Kanchenjunga Tea Estate- une plantation sublime située à l’extrême nord de la Vallée d’Ilam et dirigée par mon ami Dilli Baskota que vous voyez ici. Un homme passioné par le thé et très impliqué dans le développement durable de sa région.


Posté dans Pays : Népal par François-Xavier Delmas | Tags : , , , , , , ,

François-Xavier Delmas

Globe-trotter passionné, « FX » arpente les plantations de thés depuis presque 25 ans à la recherche des meilleurs crus. Pour le fondateur du Palais des Thés, voyager c’est aller à la découverte des cultures du monde. De Darjeeling à Shizuoka, de Taïwan au Triangle d’Or, il vous invite à suivre ses pérégrinations, à partager ses rencontres et ses émotions.

Articles classés par thèmes

Blogs français sur le thé

Blogs sur le thé en anglais

Cuisine

Liens utiles et autres blogs

Liens vers Palais des Thés

Voyages dans le temps