Du thé torréfié « maison »

Posté dans Pays : Birmanie par François-Xavier Delmas | Tags : , ,

Cette marchande de thé rencontrée sur le marché de Hého ne chôme pas. Pendant tout le temps où je suis resté assis à côté d’elle les clients n’ont pas cessé et elle n’a pas eu trois minutes pour avaler son bol de nouilles posé à ses côtés.
Elle vend surtout un thé noir que ses clients passent ensuite à la poêle avant de le consommer.
C’est l’une des spécificités du thé du Myanmar, on torréfie le thé chez soi pour lui donner ce qu’on appelle le goût du feu. Parfois on ajoute des graines de sésame grillées.

2 Commentaires de “Du thé torréfié « maison »”

  • Excellent! Ca existe aussi sur le marché europeen?

    • Non, je ‘ai vu cela qu’en Birmanie. A Taiwan il existe cependant également des thés que l’on appelle « Antique » et qui peuvent être torréfiés chez soi après avoir été achetés.

Poster un commentaire

*

code

François-Xavier Delmas

Globe-trotter passionné, « FX » arpente les plantations de thés depuis 30 ans à la recherche des meilleurs crus. Pour le fondateur du Palais des Thés, voyager c’est aller à la découverte des cultures du monde. De Darjeeling à Shizuoka, de Taïwan au Triangle d’Or, il vous invite à suivre ses pérégrinations, à partager ses rencontres et ses émotions.

Articles classés par thèmes

Liens vers Palais des Thés

Voyages dans le temps