Les saveurs du thé


16 août 2019
Les saveurs du thé

Lorsque l’on déguste un aliment, on s’intéresse à son aspect, à sa couleur, bien sûr, mais une fois qu’on a porté l’aliment à sa bouche, on analyse sa saveur (son goût), sa texture, ses arômes.

Il existe cinq saveurs : sucré, salé, acide amère et une cinquième moins connue qui se nomme umami. La saveur salée n’existe pas à l’état naturel dans le thé. toutes les autres saveurs existent. Un même thé peut posséder plusieurs saveurs. De même qu’une orange est à la fois acide et sucrée, un pu erh, par exemple, peut-être à la fois sucré et umami.

Vous avez aimé cet article ?
Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez

Articles similaires

Comprendre les sensations en bouche

29 janvier 2016

Trois sens sont concernés lorsque l’on a le thé en bouche et que l’on en analyse la liqueur : le goût – il se concentre sur les saveurs (sucré, salé,…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

Savoir apprécier l’amertume

22 août 2014

L’amertume est la seule saveur intelligente, me dit Olivier Roellinger, alors que nous dégustons ensemble différents thés et que je le préviens que certains darjeelings possèdent une pointe d’amertume. Cette…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

La dégustation du thé, une histoire de sens

22 janvier 2016

Lorsque je donne un cours à l’École du Thé, ou bien lorsque j’organise une dégustation pour des collègues, l’une des premières choses que je fais est de leur poser une…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

Pu Erh : le thé « mange-graisse »

4 janvier 2011

Les Chinois ont-ils raison de surnommer le Pu Erh de thé « mange-graisse », car il ferait maigrir et permettrait de lutter contre le cholestérol ? Je n’en sais rien…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.