Des idées pétillantes


1 octobre 2020
Des idées pétillantes

Que fait un chercheur de thé lorsqu’il ne peut plus voyager ? Il passe davantage de temps à déguster et tente de nouvelles expériences. Depuis longtemps je songe à infuser du thé dans de l’eau gazeuse, voilà qui est fait. Une heure à température ambiante, ici dans de l’eau de Perrier. Le résultat est édifiant : une boisson très rafraîchissante et, la surprise passée, délicieuse. Saine, et non sucrée, de surcroît. Elle rivalise avantageusement avec ce que l’on trouve comme soda et se conserve 24 heures au frais. De gauche à droite, Thé au yuzu, Genmaicha, Chaï Impérial et Perles de jasmin.

Vous avez aimé cet article ?
Commentez
2 commentaires sur “Des idées pétillantes
  1. Par curiosité, vous faites bouillir de l’eau gazeuse (ça fait pas partir quasiment tout le carbonne) ?
    Ou vous utilisez une machine pour gazéifier l’eau chaude (Celle qu’on trouve à Darty est contre indiqué il me semble. Question de pression),

    Ou bien c’est uniquement à température ambiante et pas moyen de tester chaud et gazeux à la fois ?

    1. Bonjour Arthur, merci de votre commentaire. Ici, il s’agit d’une infusion à température ambiante. Donc l’eau n’a pas chauffé. On pourrait en effet tester chaud et gazeux à la fois, Nous étions partis sur l’idée de quelque chose de rafraichissant, mais nous allons essayer. Merci et bonne journée !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez

Articles similaires

En espérant des jours meilleurs

10 avril 2020

A quoi ça sert un chercheur de thé qui ne peut plus chercher de thé ? A quoi ça sert un chercheur de thé qui ne passe plus de temps…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

Vive le chaï !

6 mai 2016

Vous savez comment sont les buveurs de thé, ils ont parfois leurs manies. Ils réservent telle théière à l’usage de tel thé, ils font infuser certains thés à 3’45 minutes…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

Merci

20 mars 2020

…et le soir à 20 heures, lorsque j’entends tout un chacun, fenêtre grande ouverte, applaudir, taper sur une casserole ou sur n’importe quel autre ustensile afin de faire le maximum…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.