Cueillir le pu er, un exercice bien périlleux !

Posté dans Le théier, Pays : Chine par François-Xavier Delmas | Tags : , , , , , , , , , , , ,

Près de Lincang, dans la province chinoise du Yunnan où l’on produit le pu er, on laisse parfois grandir les théiers jusqu’à devenir de vrais arbres. On pense en effet que les feuilles de thé qui poussent sur ces théiers « sauvages » sont meilleures. La cueillette s’annonce alors périlleuse : il faut prendre une échelle, grimper dans ces arbres et récolter bourgeons et feuilles de thé tout en se maintenant en équilibre sur la cime. Impressionnant.

5 Commentaires de “Cueillir le pu er, un exercice bien périlleux !”

  • Je pars dans le Yunnan dans quelques semaines..j’espère pouvoir me retrouver dans ces forêts de théiers!!!

  • Voilà donc les théiers qui produisent le Da Ye « sauvage » ! J’imagine en effet que la récolte doit être plutôt fastidieuse…

  • Je dirais périlleuse et dangereuse !!!! car la déclivité du terrain est impressionnante !!!! félicitations à tous les cueilleurs….et merci à vous…

  • Bcp de courage pour ces personnes pour cueillir ces feuilles de thé, dangereuses et périleuses sont les mots qui conviennent.

    En tout félicitation aux cueilleurs, et merci pour ce joli billet.

  • Quelle chance de pouvoir voyager ainsi à la poursuite des grands crus !

    Cordialement, Jean-Claude

Poster un commentaire

*

François-Xavier Delmas

Globe-trotter passionné, « FX » arpente les plantations de thés depuis 30 ans à la recherche des meilleurs crus. Pour le fondateur du Palais des Thés, voyager c’est aller à la découverte des cultures du monde. De Darjeeling à Shizuoka, de Taïwan au Triangle d’Or, il vous invite à suivre ses pérégrinations, à partager ses rencontres et ses émotions.

Articles classés par thèmes

Liens vers Palais des Thés

Voyages dans le temps