Pour sélectionner un thé, il faut en goûter des dizaines


3 septembre 2010
Pour sélectionner un thé, il faut en goûter des dizaines

Lors des dégustations professionnelles, on passe au crible un certain nombre de thés. Cela peut aller de trois ou quatre à plusieurs dizaines. Les thés que l’on goûte sont parfois assez semblables, comme ici à Colombo (Sri Lanka). Ils sont issus d’un même terroir et l’on va de l’un à l’autre pour les comparer. A tour de rôle, on sent les différentes feuilles infusées puis on s’intéresse à chaque liqueur. Dans le jargon professionnel on nomme infusion, la feuille infusée, et liqueur, le contenu de la tasse. (Pour en savoir plus: voir l’article Il faut avoir du nez pour choisir un thé).

La feuille de thé sèche est également présente afin de pouvoir la regarder, la sentir, la toucher, et se faire ainsi une idée complète du lot dégusté.

Vous avez aimé cet article ?
Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez

Articles similaires

Analyse de la feuille humide

28 juillet 2017

Lorsque l’on déguste du thé, on s’intéresse à tous les stades de la feuille. On s’intéresse à la liqueur, bien sûr, que l’on déguste, on s’intéresse aussi à la feuille…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

Il faut avoir du nez pour choisir un thé

3 août 2010

Lorsque l’on goûte du thé, on commence d’abord par le sentir. Il s’agit d’une phase très importante de la dégustation. Observer la feuille infusée puis la respirer vous donne une…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

Le zhong : deux manières de bien l’utiliser

29 juin 2012

Il existe en Chine plusieurs manières d’utiliser le zhong. Ce récipient – que l’on nomme aussi  gaiwan – peut être utilisé comme une tasse dans laquelle le thé infuse, et…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.