De la récolte à la manufacture


26 février 2016
De la récolte à la manufacture

Aussitôt les feuilles de thé récoltées, elles doivent être amenées sur le lieu de leur manufacture le plus rapidement possible. Il faut à tout prix éviter que les feuilles entassées ne fermentent. Cette fermentation accidentelle affecterait de façon notoire la qualité du thé. Ici, au Kenya, on utilise de très grandes hottes, très aérées, afin que les feuilles cueillies respirent bien.

Vous avez aimé cet article ?
Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez

Articles similaires

Feuilles de thé sous abri

29 avril 2016

Entre le moment où les feuilles de thé sont récoltées et le moment où elles atteignent le bâtiment où elles seront travaillées, il ne faut à aucun prix qu’elles fermentent….

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

Le cheval, aide indispensable pour transporter le thé

9 avril 2010

A Ilam (Népal), on utilise de nos jours des chevaux pour transporter les feuilles de thé. Ces deux jeunes hommes ont marché pendant deux heures pour venir jusqu’à la manufacture…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

Le thé des pentes du mont Kenya

12 février 2016

Le Kenya compte parmi les plus importants exportateurs de thé de la planète. Malheureusement, l’essentiel de cette production est constituée de ce que l’on appelle des thés CTC (broyés, déchiquetés,…

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

Un Grand Cru venu du Kenya

25 mars 2016

Dans ma théière, ce matin, les feuilles de « Mount-Kenya Golden-Leaves » s’épanouissent. Il s’agit du premier grand cru que j’ai trouvé au Kenya et il nous arrive tout juste….

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.