Dégustation

Les tasses en terre crue de Kolkata

24 juillet 2015
Les tasses en terre crue de Kolkata

 

A Kolkata où il fait une chaleur de bête une bonne partie de l’année, on boit son thé brûlant. On le déguste au coin de la rue, devant une petite échoppe qui vous le sert le plus souvent dans une tasse en terre crue que l’on jette ensuite à terre. La tasse se brise au contact du trottoir, à la première pluie elle deviendra boue.

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

Observer est la première étape de la dégustation

12 juin 2015
Observer est la première étape de la dégustation

La première étape de la dégustation de thé consiste à observer la feuille. On en renverse un peu sur un support neutre comme une feuille de papier cartonnée, on examine la qualité de la cueillette, la couleur de feuilles, leur taille, leur régularité… On peut déjà se faire une bonne opinion de ce que l’on va déguster.

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

Le temps d’infusion des Darjeeling de printemps

27 mars 2015
Le temps d’infusion des Darjeeling de printemps

Les Darjeeling de printemps infusent entre 3’30 et 4 minutes. Le plus simple est de régler votre minuteur sur 3’45. Il faut être précis lorsque l’on prépare ce type de thé. Si l’on veut maintenir un bel équilibre entre le bouquet aromatique, la texture et la saveur, il faut stopper l’infusion à temps. Tout l’enjeu se résume à ceci : laisser aux arômes le temps de se développer mais contenir l’astringence et l’amertume à un degré de délicatesse où elles prolongent la perception des parfums, sans leur faire ombrage.

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

Dégustations de printemps

20 mars 2015
Dégustations de printemps

 

Les dégustations s’enchaînent en cette période de l’année. A partir de maintenant et durant plusieurs mois, je vais déguster plusieurs dizaines de thés chaque jour. Avec des pointes à cent ou cent cinquante thés. Mes dégustations se font à l’aveugle car il ne faut pas être influencé par la sympathie que l’on éprouve pour tel ou tel fermier. Le nom du jardin est donc caché afin que la sélection se fasse en premier lieu uniquement sur l’analyse sensorielle. Pour exprimer ma préférence, je vais faire ce geste que je partage avec de nombreux planteurs : en poussant la tasse du bout des doigts, de façon délicate, paume vers le ciel.

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

Savoir apprécier l’amertume

22 août 2014
Savoir apprécier l’amertume

L’amertume est la seule saveur intelligente, me dit Olivier Roellinger, alors que nous dégustons ensemble différents thés et que je le préviens que certains darjeelings possèdent une pointe d’amertume.

Cette saveur là, au contraire du sucré, nécessite qu’on se l’approprie, qu’on l’apprivoise. Elle peut rebuter, mais quand on sait l’apprécier, quelle richesse, quel bonheur !

Et Olivier Roellinger de me parler de la fameuse gastronomie italienne, cuisine amère par excellence.

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

Deux grands crus Népalais à découvrir bientôt : Mist Valley et Sandakphu

9 mai 2014
Deux grands crus Népalais à découvrir bientôt : Mist Valley et Sandakphu

 

Trois plantations de thé produisaient à ce jour les thés du Népal qui méritaient à mon sens l’appellation de “Grand Cru”. Mais, depuis un an, il faut bien reconnaître que Guranse, Kuwapani et Jun Chiyabari ne sont plus seules à proposer des thés exceptionnels. Mist Valley et Sandakphu, toutes les deux situées dans la Vallée d’Ilam, arrivent à produire des lots d’une qualité gastronomique remarquable. Ce sont des thés à découvrir dans quelques jours et qui jouissent d’un excellent rapport qualité-prix.

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

La préparation du thé : une affaire de précision

25 avril 2014
La préparation du thé : une affaire de précision

 

La préparation du thé est une affaire de précision. On utilise une balance pour s’assurer du bon poids des feuilles de thé, d’une bouilloire graduée et parfois d’un thermomètre, d’un minuteur, enfin. Lorsque je suis dans une plantation de thé, j’aime prendre en photo les différents instruments de mesure que je rencontre, comme ici, au Népal.

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

Voyage olfactif à l’occasion des Césars

14 mars 2014
Voyage olfactif à l’occasion des Césars

J’ai été invité fin février à faire déguster du thé à quelques comédiens, la plupart nominés pour les Césars. Ils ont défilé toute la journée dans la suite d’un hôtel parisien. Parmi eux, également, Kevin Rolland, médaillé de bronze à Sotchi (photo), des présentateurs de télé, des journalistes. Je me suis amusé à les initier à quelques Grands Crus, du Dong Ding au Tawaramine, du Dan Cong au Jukro. Et à les surprendre en leur faisant découvrir le Pu Erh. Ce thé si étonnant a séduit nombre d’entre eux. Ils ont plongé le nez dans les feuilles infusées à la recherche de souvenirs de promenade en forêt pour les uns, de séjours à la ferme, pour d’autres. Un voyage olfactif.

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

Dégustation de Darjeeling d’automne

27 décembre 2013
Dégustation de Darjeeling d’automne

 

Une balance, un minuteur, un crachoir, une tasse pour se rincer éventuellement la bouche entre deux liqueurs, un rai de lumière, tout y est. Certes, le bâtiment ne garde aucun souvenir de son dernier rafraîchissement mais peu importe ; les thés de Namring conservent toute leur aura et je suis attendu pour une dégustation de leurs meilleurs crus d’automne.

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.

A chacun son thé

13 décembre 2013
A chacun son thé

 

A chacun son thé. Pour nos amis Turcs, il se déguste brûlant, à toute heure du jour où de la nuit, dehors plutôt que chez soi, dans de petits verres en forme de tulipe. On commence par verser un extrait de thé, d’une force peu commune, au fond du verre. Puis on rallonge cet extrait avec l’eau chaude du samovar. On se raconte alors les petites choses de la vie, le verre de thé à la main. Ou bien l’on regarde un match de foot au café du quartier, le verre de thé toujours à la main ou bien posé devant soi.

Tweeter cet article sur Facebook. Tweetez cet article.